LCA - Kaouane : «l’Etat ne se désengagera pas»

La presse écrite face à une sévère crise financière

Kaouane : «l’Etat ne se désengagera pas»

Par:  Par Zahir R.

La presse écrite fait face à une crise financière sans précédent. Une soixantaine de journaux asphyxiés financièrement ont été contraints de mettre la clé sous le paillasson depuis 2015. L’Etat est appelé à plus que jamais à la ressource de la presse traditionnelle (papier) qui risque de s’effondrer, et de pousser un bon nombre de journalistes vers le chômage.

Les patrons de la presse privée ne cessent, ces deux dernières années, de réclamer un aide «équitable» de la part du gouvernement.

Le ministère de la Communication, qui se dit conscient de la «profonde» situation que traverse le secteur de la presse écrite, appelle ces derniers à changer leurs modèles économiques afin d’assurer leur autofinancement. Une chose difficile durant cette conjoncture économique marquée par le recul de 60% du chiffre d’affaires des annonceurs. M. Djamel Kaouane, ministre de la Communication qui s’exprimait hier sur les ondes de la Radio nationale « Chaîne III» a rassuré la corporation que «l’Etat ne se désengagera pas à son égard et que son aide soit directe ou indirecte est maintenue».

De ce soutien, il a indiqué qu’il est «multiforme», dans le sens où il est indirect «à travers la publicité institutionnelle en net recul, et les sommes consenties à l’impression, notamment à travers la subvention du papier», et direct pour ce qui concerne le fonds d’aide, en cours de constitution. Sans donner plus de détails, M. Kaouane a précisé que ce fonds d’aide viendra à la rescousse des journaux en difficultés financières. 

Tout en avouant qu’il n’y aura pas de presse sans l’aide de l’Etat, M. Kaouane a affirmé que c’est aux responsables de journaux de trouver de nouvelles ressources pour assurer leur survie. «De toute façon, aucun média ne pourrait survivre à un marché très difficile, particulièrement des titres qui n’ont jamais trouvé de lectorat», a-t-il dit. 

Outre la difficulté financière, la presse papier fait face également à la progression «fulgurante » des nouvelles technologies de l’information.

Evoquant l’Autorité de régulation de la presse écrite (Arpe), le ministère de la Communication a indiqué que cette autorité sera installée incessamment, tout en appelant les journalistes à s’organiser pour l’élection des membres de l’Arpe. «Nous ne voulons pas être prisonnier d’un échéancier, mais une chose est sûre l’Arpe sera installée. Nous travaillons dans la sérénité», a-t-il précisé.

  1. Kaouane a, en outre, affirmé que la protection des journalistes est fondamentale pour le gouvernement et que son département veille à ce que le journaliste soit couvert par la sécurité sociale et bénéficie d’un salaire décent. « Nous sommes à l’écoute des professionnels de la presse pour les accompagner pour un meilleur avenir», a-t-il souligné. Par ailleurs, le ministre a affirmé que la loi sur la publicité n’est pas une priorité du gouvernement, avant de préciser que cette loi ne concerne pas uniquement le quota de la pub qui sera attribué aux médias, mais d’autres volets qui seront pris en considération comme le contenu.

Questionné sur la liberté de la presse, le ministre a été catégorique : «la liberté d’expression est pleine et entière, parce qu’elle est consacrée par la Constitution».

Il a déclaré que «les médias ne souffrent d’aucune pression, mais qu’au contraire, ils sont regardés avec bienveillance, y compris lorsqu’ils versent dans des excès, d’autant que nous ne sommes ni leurs rédacteurs en chef,  ni leur «commissaire politique».

Lu 62 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Michel Cornaton dénonce le «mensonge d'Etat»

Dans une «guerre sans nom»

Michel Cornaton dénonce le «mensonge d'Etat»

1,1 million de personnes assistées par l’Etat

Agence de développement social (ADS)

1,1 million de personnes assistées par l’Etat

Une percée et du potentiel

Industrie du textile et des cuirs

Une percée et du potentiel

Le FCE disposé à accompagner les femmes en milieu rural

Entrepreneuriat féminin

Le FCE disposé à accompagner les femmes en milieu rural

Près de 2 milliards de dollars de kits importés

Le montage automobile trop coûteux pour l’Etat

Près de 2 milliards de dollars de kits importés

Séminaire international sur «Alger ville intelligente»

Prévu  les 27 et 28 juin prochain à Alger

Séminaire international sur «Alger ville intelligente»

Messahel en visites officielles dès demain

Attendu en Russie, en Biélorussie et en Turquie

Messahel en visites officielles dès demain

Les mesures de Benghabrit pour rattraper le retard

Grève dans l'éducation

Les mesures de Benghabrit pour rattraper le retard

Air Algérie à la conquête de l’Afrique

De nouvelles lignes lancées prochainement 

Air Algérie à la conquête de l’Afrique