LCA - Brusquer les choses peut provoquer des turbulences

Quelle que soit  l’authenticité du document parvenu à quelques rédactions

Brusquer les choses peut provoquer des turbulences

Par:  Par Abderrahmane Kadri

Nul ne peut discuter de la bonne foi, du patriotisme et de la visée stratégique des décisions du Premier ministre, mais il est urgent de procéder à une révision du mode opératoire.


Sans entrer dans la polémique à propos de l’authenticité du document qu’ont reçu quelques rédactions algéroises, contenant un supposé rappel à l’ordre adressé par la présidence de la République au Premier ministre, le constat dressé par les rédacteurs dudit document a touché du doigt quelques maladresses que peut susciter son action.

Amorcer la mise en œuvre d’une politique, applaudie par la majorité, visant à prémunir l’Etat et la nation contre l’éclosion d’une oligarchie, qui pourra grignoter des pans entiers du pouvoir politique, en recourant à des actions spectaculaires à l’image de celles rapportées par les médias lors de l’inauguration de l’Ecole supérieure de la sécurité sociale de Ben Aknoun, est tout simplement contraire au mode d’action que privilégie le président de la République dès sa première investiture.

Un mode caractérisé par le long souffle, la patience et l’éloignement de tout ce qui provoque des turbulences dans la vie d’une nation, en phase de rétablissement final de l’agression caractérisée qu’elle a subie durant la décennie noire, et qui affronte aujourd’hui des difficultés dont l’ampleur monte en crescendo.

Nul ne peut discuter de la bonne foi, du patriotisme et de la visée stratégique des décisions du Premier ministre, mais il est urgent de procéder à une révision du mode opératoire.

Lu 230 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

4 000 retraits de permis en un mois

Sécurité routière à Alger

4 000 retraits de permis en un mois

Le e-commerce bientôt encadré

Un projet de loi au niveau de l’APN

Le e-commerce bientôt encadré

ville touristique ou dépotoir ?

Aïn Tagouraït (Tipasa)

ville touristique ou dépotoir ?

Le verbe «gaspiller» conjugué à tous les temps

Journée mondiale contre le gaspillage alimentaire

Le verbe «gaspiller» conjugué à tous les temps

L’Ordre des médecins se dit inquiet

Insécurité dans les hôpitaux

L’Ordre des médecins se dit inquiet

Le problème sera résolu à l'horizon 2020

Necib au sujet du rejet des eaux usées à Alger

Le problème sera résolu à l'horizon 2020

270 000 logements à réaliser en 2018

Ils concerneront les formules AADL, LPA et ruraux

270 000 logements à réaliser en 2018

La Trésorerie de la Cnas bat de l’aile !

Avec 12 milliards de DA remboursés rien que pour les arrêts de maladie

La Trésorerie de la Cnas bat de l’aile !

En bonne voie, selon Xavier Driencourt

Projet d’usine de Peugeot en Algérie

En bonne voie, selon Xavier Driencourt

«L’APN assumera sa responsabilité»

Financement non conventionnel, inflation, gaz de schiste

«L’APN assumera sa responsabilité»

10 185 médecins algériens exercent en France

Ils représentent 38% des étrangers installés à Paris

10 185 médecins algériens exercent en France