LCA - Brusquer les choses peut provoquer des turbulences

Quelle que soit  l’authenticité du document parvenu à quelques rédactions

Brusquer les choses peut provoquer des turbulences

Par:  Par Abderrahmane Kadri

Nul ne peut discuter de la bonne foi, du patriotisme et de la visée stratégique des décisions du Premier ministre, mais il est urgent de procéder à une révision du mode opératoire.


Sans entrer dans la polémique à propos de l’authenticité du document qu’ont reçu quelques rédactions algéroises, contenant un supposé rappel à l’ordre adressé par la présidence de la République au Premier ministre, le constat dressé par les rédacteurs dudit document a touché du doigt quelques maladresses que peut susciter son action.

Amorcer la mise en œuvre d’une politique, applaudie par la majorité, visant à prémunir l’Etat et la nation contre l’éclosion d’une oligarchie, qui pourra grignoter des pans entiers du pouvoir politique, en recourant à des actions spectaculaires à l’image de celles rapportées par les médias lors de l’inauguration de l’Ecole supérieure de la sécurité sociale de Ben Aknoun, est tout simplement contraire au mode d’action que privilégie le président de la République dès sa première investiture.

Un mode caractérisé par le long souffle, la patience et l’éloignement de tout ce qui provoque des turbulences dans la vie d’une nation, en phase de rétablissement final de l’agression caractérisée qu’elle a subie durant la décennie noire, et qui affronte aujourd’hui des difficultés dont l’ampleur monte en crescendo.

Nul ne peut discuter de la bonne foi, du patriotisme et de la visée stratégique des décisions du Premier ministre, mais il est urgent de procéder à une révision du mode opératoire.

Lu 129 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

Un tanker américain de GNL est attendu en Lituanie

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Malgré la conjoncture difficile

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Un recul de 42% pour le déficit commercial

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

14,82 milliards de dollars de transferts sociaux pour 2017

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

Les handicaps du handicapé

Accessibilité, paupérisation, manque de perspective

Les handicaps du handicapé

Youcef Yousfi recadre la problématique

Construction automobile

Youcef Yousfi recadre la problématique

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

Investissement étranger en Algérie

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

On en jugera sur les faits

Actuel gouvernement : changement de cap ou pas

On en jugera sur les faits

Mais est-ce suffisant ?

Une production céréalière en augmentation

Mais est-ce suffisant ?

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

Des spécialistes déplorent la logique de «pression» de l’ancien gouvernement

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Karim Ouamane, DG de l’Agence nationale des déchets (AND) 

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati

Traitement des effluents dans l'industrie

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati