LCA - Des revenus relativement modestes pour l’Algérie en 2017

L’Opep augmente ses prévisions pour le schiste américain

L’Opep augmente ses prévisions pour le schiste américain

Des revenus relativement modestes pour l’Algérie en 2017

Par:  Aziz LAMRI

Décidément le schiste américain devrait gagner du terrain plus tôt que prévu selon des données fournies récemment par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole Opep. Cette situation pourrait peser relativement sur les prix et l’Algérie devrait connaître une année financière modeste au cours de 2017.

En fin de semaine dernière, le taux de progression des prix pour le Brent ainsi que le West Texas était de 3%, le WTI à presque 48 dollars américains le baril alors que pour le Brent, son prix était à près de 51 dollars le baril. Cette situation a mis fin à trois semaines de régressions des prix sur le marché international mais des spécialistes parlent de facteurs momentanés dus essentiellement à des données qui ont surgi. Une nette baisse des stocks américains, la plus forte depuis le début de l’année de même que la perspective de voir les pays de l’Opep et certains autres pays en dehors du cartel, pousse à la reconduction de leur accord de la réduction de la production pétrolière au-delà du mois de juin prochain.

L’Opep a annoncé dans son dernier rapport mensuel qu’elle prévoyait plus de production pétrolière venant des pays non membres de l’Organisation et plus particulièrement les producteurs de schiste aux Etats-Unis , une situation provoquée surtout par une hausse de prix considérable enregistrée depuis l’application, début de l’année en cours, de l’accord de baisse de la production pétrolière conclu par les pays de l’Opep en novembre dernier avant que d’autres pays producteurs telle la Russie fassent de même. Dans des prévisions ultérieures, l’Opep fait état d’une augmentation pour la production des pays non membres de l’Organisation à hauteur de 580 000 barils/ jour.

L’Organisation mondiale des pays exportateurs de pétrole parle dans son dernier rapport d’une augmentation prévue de 950 000 barils/ jour, ce qui pèsera sans doute sur les prix de l’or noir, ne serait-ce que pour l’année 2017. Ces nouvelles prévisions concernent surtout la production pétrolière américaine, le rapport de l’Opep affirme que l’activité des sociétés d’hydrocarbures américaines a nettement augmenté durant l’année 2017. L’Organisation prévoit une augmentation de la production dans ce pays à hauteur de 600 000 barils/jour.

Ces prévisions sont liées surtout à une augmentation prévue de la production du schiste américain, il faut dire que l’augmentation sensible des prix du pétrole ces derniers mois a encouragé les producteurs du schiste à augmenter leur production alors que ce cycle risque de perdurer durant les prochains mois ce qui empêcherait vraisemblablement les prix à atteindrer la barre des 60 dollars le baril, un objectif tracé par les pays de l’Opep, dont l’Algérie, lors de la signature puis de l’application de l’accord de réduction de la production qui portait sur une diminution de 1,2 million barils/jour.

Ces prévisions interviennent alors que l’Algérie compte toujours à hauteur de plus 90 % sur les exportations du pétrole dans ses revenus financiers, le gouvernement a lancé un nouveau modèle économique pour diversifier la production et encourager l’exportation mais ses résultats ne seront connus qu’à partir de 2019, selon les spécialistes.

Lu 169 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Quelles retombées sur l’Algérie?

Le marché international du gaz en pleine mutation

Quelles retombées sur l’Algérie?

Quel sort pour les subsahariens?

Emigration clandestine

Quel sort pour les subsahariens?

mouvement dans le corps des secrétaires généraux des wilayas

communiqué du ministère de l'Intérieur

mouvement dans le corps des secrétaires généraux des wilayas

La régulation entre législation et pratique

Commerce

La régulation entre législation et pratique

L'ouverture attend l'approbation du président de la République

Tebboune, dialogue national avec les partenaires politiques et sociaux

L'ouverture attend l'approbation du président de la République

Un secteur à dynamiser

Tourisme

Un secteur à dynamiser