LCA - L’Algérie a engrangé 20 millions d’euros

ph: archive

1 043 tonnes de thon rouge pêchées en 2017

L’Algérie a engrangé 20 millions d’euros

Par:  Zahir. Radji

Des projets d’aquaculture seront réalisés incessamment par des opérateurs publics et privés pour l’augmentation de la production nationale et satisfaire ainsi la demande. En effet, une trentaine de projets sont déjà réalisés avec une capacité de production avoisinant les 20 et 25 tonnes.


«Depuis le début de l’année en cours, nous avons concrétisé 38 projets d’une capacité de 20 tonnes chacun. Nous espérons réaliser au moins 51 projets d’ici la fin de 2017», a relevé le directeur général de la pêche et de l’aquaculture auprès du ministère de l’Agriculture, Taha Hamouche. S’exprimant dimanche dernier sur les ondes de la Radio nationale « Chaîne I», Hamouche a fait savoir que la production nationale estimée à 100 000 tonnes ne répond pas à la demande du marché qui dépasse les 200 000 tonnes.

«C’est pour cela que nous sommes intéressés à l’aquaculture. Nous avons tracé un programme pour la réalisation de projets pour la production de 100 000 tonnes de poisson pour combler le déficit et satisfaire la demande», a-t-il précisé.

Concernant la pêche de thon rouge, le même responsable a fait savoir que l’Algérie a vu son quota augmenté pour atteindre 1 043 tonnes en 2017. «Notre quota est passé de 460 à 1 043 tonnes. La totalité du quota a été pêché par 14 navires qui ont été réservés pour cette opération. La vente de ces quantités ont permis d’engranger près 20 millions d’euros», a détaillé Hamouche Taha. Et d’ajouter que des pourparlers seront engagés dès le mois prochain avec les responsables de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l`Atlantique (Cicta) pour défendre le quota de l’Algérie à ce niveau ou plus.

Il est à rappeler que c’est lors de la réunion de la Cicta tenue en 2014 à Gênes (Italie) au cours de laquelle elle avait défini le plan de répartition des quotas de pêche par pays jusqu'à 2017.

L'Algérie avait bénéficié d'une augmentation graduelle de son quota qui avait été fixé à 243 tonnes au titre de l'année 2014, à 370 en 2015, à 460 en 2016 et à 546 en 2017 avant d’être révisé à la hausse soit 1 043 tonnes.

S’agissant de la qualité des poissons pêchés, celui-ci a annoncé l’implantation de 91 points de contrôle tout au long de littoral national.

«Un réseau de contrôle de littorale a été mis en place pour s’assurer de la qualité des poissons pêchés de la mer ou d’eau douce. Les premiers résultats ont été positifs, sauf à Bous Ismaïl (Tipasa) où des cas de pollution ont été constatés», a-t-il conclu.

Par ailleurs, une centaine de participants de 12 pays sont attendus à Alger lors de la 7e édition du Salon international de l’aquaculture. Il sera placé sous le thème «Pour une croissance durable de l'économie de la pêche marine et de l'aquaculture».

Lu 222 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Les industries sidérurgiques et mécaniques (ISMMEE) à la traîne

Hausse de la production du secteur public en 2017

Les industries sidérurgiques et mécaniques (ISMMEE) à la traîne

Kaouane laisse aux chaînes privées de choisir leurs satellites

Après le lancement d’Alcomsat-1

Kaouane laisse aux chaînes privées de choisir leurs satellites

Ces milliers d’emplois perdus en 2017

Crise financière, gel des projets, cessations d’activités…

Ces milliers d’emplois perdus en 2017

La Caci veut capitaliser la «dynamique» bilatérale

Algérie-France

La Caci veut capitaliser la «dynamique» bilatérale

Visite guidée à la presse écrite et audio-visuelle

Antenne de l’Ansej de Tipasa

Visite guidée à la presse écrite et audio-visuelle

Des contrats pour le développement du champ de Tinhert signés

Après la visite d’Ouyahia du champ gazier de Reggane Nord

Des contrats pour le développement du champ de Tinhert signés

Utopique et inefficace

Proposition d’«un nouveau dinar» par l’ex-ministre de la Prospective

Utopique et inefficace

L'Algérie réitère sa condamnation

Transfert de l'ambassade américaine à El-Qods

L'Algérie réitère sa condamnation

Ouyahia « ouvrira les vannes » du complexe gazier de Reggane

Le Premier ministre en visite de travail aujourd’hui à Adrar

Ouyahia « ouvrira les vannes » du complexe gazier de Reggane