LCA - Le Président Bouteflika signe des décrets de ratification

Le Président Bouteflika

Présidence de la République

Le Président Bouteflika signe des décrets de ratification

Par: 

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a signé cinq décrets présidentiels portant ratification d`accords et mémorandums d’entente internationaux, conformément à l’article 91-9 de la Constitution, a indiqué, jeudi, un communiqué de la présidence de la République.

I l s’agit du protocole additionnel à l’accord de coopération économique, scientifique et technique entre le gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire et le gouvernement de la République de Turquie, portant statut type de l’Agence turque de coopération et de coordination (Tika), signé le 18 août 2015.

Le chef de l’Etat a également signé un décret présidentiel relatif à l’adhésion de la République algérienne démocratique et populaire au Traité de Beijing sur les interprétations et exécutions audiovisuelles adopté à Beijing, le 24 juin 2012, avec les déclarations communes de la conférence diplomatique qui a adopté le Traité.

Le troisième décret présidentiel concerne la signature du mémorandum d’entente entre le gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire et le gouvernement de la République islamique d’Iran dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, signé à Alger le 17 décembre 2015.

Le Président Bouteflika a également signé un décret présidentiel ratifiant le mémorandum d’entente de coopération entre le gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire et le gouvernement du Royaume des PaysBas dans le domaine de la protection de végétaux et de la quarantaine végétale, signé à Alger le 26 septembre 2016.

Il s’agit aussi de l’avenant à l’accord du 13 juillet 2004 entre le gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire et le gouvernement de la République française relatif à la création de l’école supérieure algérienne des affaires, signé à Alger le 10 avril 2016.

Lu 295 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

Un tanker américain de GNL est attendu en Lituanie

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Malgré la conjoncture difficile

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Un recul de 42% pour le déficit commercial

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

14,82 milliards de dollars de transferts sociaux pour 2017

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

Les handicaps du handicapé

Accessibilité, paupérisation, manque de perspective

Les handicaps du handicapé

Youcef Yousfi recadre la problématique

Construction automobile

Youcef Yousfi recadre la problématique

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

Investissement étranger en Algérie

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

On en jugera sur les faits

Actuel gouvernement : changement de cap ou pas

On en jugera sur les faits

Mais est-ce suffisant ?

Une production céréalière en augmentation

Mais est-ce suffisant ?

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

Des spécialistes déplorent la logique de «pression» de l’ancien gouvernement

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Karim Ouamane, DG de l’Agence nationale des déchets (AND) 

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati

Traitement des effluents dans l'industrie

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati