LCA - 24 millions de dinars de dommages et intérêts pour la partie civile

L’ex-DGSN Ali Tounsi photo:archive

Assassinat de l’ex-DGSN Ali Tounsi

24 millions de dinars de dommages et intérêts pour la partie civile

Par: 

Le tribunal criminel près la Cour d'Alger a statué lundi soir sur l'action civile dans l'affaire de l'assassinat de l'ex-Directeur général de la Sûreté nationale Ali Tounsi, en prononçant un jugement accordant aux ayants droits (famille de Ali Tounsi) et à l'ancien chef de sûreté de la Wilaya d'Alger, un montant de 24 millions de dinars à titre de dommages et intérêts.

En vertu de ce jugement, un montant de 23 millions de dinars a été accordé à la famille de la victime Ali Tounsi et un (01) million de dinars à Abdelmoumene Abd Rabou, ancien chef de sûreté de la Wilaya d'Alger.

Le tribunal a statué sur l'action civile dans cette affaire après avoir prononcé la peine capitale à l'encontre de Chouaib Oultache pour homicide volontaire avec préméditation contre Ali Tounsi, ex-DGSN, tentative d'homicide volontaire contre deux cadres de la direction et port d'arme sans autorisation.

Le représentant du parquet général avait requis auparavant la peine capitale à l'encontre de l'accusé Chouaib Oultache.

Le procès de l'assassinat de Ali Tounsi, commis le 25 février 2010 au siège de la DGSN, a débuté dimanche avec l'audition de l'accusé Chouaib Oultache et des témoins cadres de la DGSN ainsi que des membres de la famille de la victime et de l'accusé.

Lu 709 fois Dernière modification le mardi, 28 février 2017 20:47
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Quelles retombées sur l’Algérie?

Le marché international du gaz en pleine mutation

Quelles retombées sur l’Algérie?

Quel sort pour les subsahariens?

Emigration clandestine

Quel sort pour les subsahariens?

mouvement dans le corps des secrétaires généraux des wilayas

communiqué du ministère de l'Intérieur

mouvement dans le corps des secrétaires généraux des wilayas

La régulation entre législation et pratique

Commerce

La régulation entre législation et pratique

L'ouverture attend l'approbation du président de la République

Tebboune, dialogue national avec les partenaires politiques et sociaux

L'ouverture attend l'approbation du président de la République

Un secteur à dynamiser

Tourisme

Un secteur à dynamiser