LCA - Adoption du programme national de sécurité

Aviation civile

Adoption du programme national de sécurité

Par: 

Le programme national de sécurité de l’aviation civile a été adopté par le gouvernement, indique un décret exécutif publié au Journal officiel n°22 qui précise que ce programme est pris en application des normes de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) en matière de gestion de la sécurité.

Ce programme est un ensemble intégré de la réglementation et des activités visant à améliorer la gestion de la sécurité de ce type de transport. En outre, dans le cadre de ce programme, l’Etat exige de certains prestataires de services aéronautiques de mettre en œuvre un système de gestion de la sécurité, sachant que ces prestataires sont les organismes agréés de formation, les exploitants d’aéronefs, les organismes d’entretien d’aéronefs agréés, les prestataires de services de la circulation aérienne, les ateliers de construction d’aéronefs, les organismes de maintenance d’aéronefs agréés, les organismes responsables de la conception de type ou de la construction d’aéronefs, les exploitants de l’aviation gé nérale internationale qui effectuent des vols au moyen d’avions lourds ou à turboréacteurs, et les exploitants d’aérodromes certifiés.

Concernant le plan e mise en œuvre de ce programme, il est élaboré au niveau de la direction de l’aviation civile et de la météorologie du ministère en charge des transports. Ainsi, une unité opérationnelle de mise en œuvre est crée auprès de cette direction qui est composée d’experts compétents dans les domaines des enquêtes sur les accidents et incidents d’aviation civile, la navigation aérienne, l’exploitation technique des aéronefs, la navigabilité des aéronefs, les licences du personnel, l’exploitation des aéroports et la météorologie. Par ailleurs, Il est créé au niveau du ministère en charge des transports un Comité national de sécurité de l’aviation civile, chargé de coordonner la mise en œuvre et l’administration du programme entre les différents organismes nationaux de l’aviation civile.

Ce comité, présidé par le représentant du ministre chargé de l’aviation civile, est composé de représentants des ministères, respectivement, de la Défense nationale, de l’Intérieur et des Collectivités locales, des Travaux publics, ainsi que du représentant du directeur général de la Sûreté nationale, de sousdirecteurs du ministère des Transports et des représentants de la Société d’économie mixte de contrôle technique des transports Verital, de l’Etablissement national de la navigation aérienne, d’Air Algérie et de Tassili Airlines.

Lu 219 fois Dernière modification le mardi, 18 avril 2017 21:08
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

Un tanker américain de GNL est attendu en Lituanie

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Malgré la conjoncture difficile

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Un recul de 42% pour le déficit commercial

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

14,82 milliards de dollars de transferts sociaux pour 2017

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

Les handicaps du handicapé

Accessibilité, paupérisation, manque de perspective

Les handicaps du handicapé

Youcef Yousfi recadre la problématique

Construction automobile

Youcef Yousfi recadre la problématique

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

Investissement étranger en Algérie

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

On en jugera sur les faits

Actuel gouvernement : changement de cap ou pas

On en jugera sur les faits

Mais est-ce suffisant ?

Une production céréalière en augmentation

Mais est-ce suffisant ?

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

Des spécialistes déplorent la logique de «pression» de l’ancien gouvernement

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Karim Ouamane, DG de l’Agence nationale des déchets (AND) 

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati

Traitement des effluents dans l'industrie

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati