LCA - L’ADE sommée par Necib de recouvrer ses créances

ph: archive

Gestion et maîtrise de la distribution de l’eau

L’ADE sommée par Necib de recouvrer ses créances

Par:  Réda Hadi

Necib a affirmé que depuis les années 2000, d’immenses efforts ont été consentis pour pallier au manque d’eau en Algérie. Assurément, des investissements colossaux ont été consacrés» pour la mise en valeur du potentiel hydrique dans notre pays. Selon le ministre, à ce jour, l’Algérie dispose de pas moins de 75 barrages, sans compter les retenues collinaires.


Hocine Necib, ministre des Ressources en eau, trouve aberrant de financer une entreprise qui détient des créances évaluées à plus de 46 milliards de DA. L’apport de l’Etat ne devra se faire que dans des cas appropriés.

En effet, l’ADE détient le record de factures impayées. Selon, le ministre, le recouvrement de ces dettes, qui est en partie en bonne voie, a atteint un taux de 98% pour les dernières factures émises. Pour M. Necib, il est clair, qu’il est impensable de solliciter l’aide des pouvoirs publics alors que l’on détient des sommes faramineuses en factures impayées. Celui-ci a d’ailleurs confirmé que le recouvrement des factures a été l’objet, lors de son installation, d’une note enjoignant les entreprises sous sa tutelle d’assainir leurs comptes.

Le montant des factures impayées par les ménages abonnés de l’Algérienne des eaux (ADE) est estimé à 29 milliards de dinars, ce qui représente plus de 63% du montant global des créances impayées par l'ensemble des clients de cette entreprise.

La majorité des créances est détenue sur les administrations dont essentiellement les collectivités locales pour un montant de 13 milliards de DA, alors que le reste (4 milliards de dinars) concerne les impayés de divers créanciers. Cette situation affecte la santé financière et le bon fonctionnement de cette société, notamment les opérations d'équipement et de maintenance (remplacement des pompes, réparation des fuites...). Ce manque de recettes induit certains problèmes à l’ADE particulièrement avec la Sonelgaz dont elle n’arrive pas à honorer ses dettes qui s’élèvent à 3 milliards de DA.

Par ailleurs, M. Necib a soulevé aussi que le manque d’eau, que peuvent connaître certains quartiers de la capitale et d’autres villes, résulte aussi des fuites dues au réseau vétuste et aussi à l’incivisme de certains citoyens qui, sans vergogne, gaspillent de l’eau sans aucune raison et ne lui donne pas l’importance qu’elle requiert.

Pour recouvrer ses créances, l’ADE a lancé une vaste campagne de sensibilisation en ce sens et les récalcitrants se verront adresser une mise en demeure, et une action en justice n’est pas à écarter.

En outre, dans cette bataille de l’eau, il y a pire que les créances que détient l’ADE sur ses clients, souligne le ministre qui affirme que des milliers de branchements illicites sont signalés un peu partout dans le pays.

Selon des sources, une commission de veille, mise en place par les autorités, a recensé plus de 6 000 branchements illégaux. Plus de 3 300 de ces points sont éliminés, tandis que 2 600 personnes sont poursuivies en justice.

Necib a précisé, également, que depuis les années 2000, d’immenses efforts ont été déployés pour régler le problème de l’eau en Algérie. Aujourd’hui, l’Algérie compte 75 barrages et à l’orée 2019 ce ne sera pas moins de barrages qui seront exploités.

Lu 535 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

GEAT à la recherche des compétences locales

Projet de l’usine des turbines à gaz à Batna

GEAT à la recherche des compétences locales

Temmar ordonne d’achever l’opération avant fin 2017

Traitement des recours AADL 1 et 2

Temmar ordonne d’achever l’opération avant fin 2017

Faute de mieux, l’achat à l’unité est de retour

La mercuriale s’envole

Faute de mieux, l’achat à l’unité est de retour

L’Algérie passe à la 52e place

Classement des universités

L’Algérie passe à la 52e place

Le déficit du commerce extérieur en baisse de 34%

Sur les dix premiers mois de 2017

Le déficit du commerce extérieur en baisse de 34%

Le Pr Mebtoul avance dix raisons

Un baril du pétrole à 60 dollars

Le Pr Mebtoul avance dix raisons

Le maire aura le rôle d’un manager

Projet de loi portant code communal

Le maire aura le rôle d’un manager

Les députés font-ils du «Macronisme» ?

Suppression de l’impôt sur la fortune

Les députés font-ils du «Macronisme» ?

La pomme de terre reste toujours inabordable

Stockée ou déstockée

La pomme de terre reste toujours inabordable

Le vote électronique retardé jusqu'à 2022

Faute de cartes d'identité biométriques

Le vote électronique retardé jusqu'à 2022

Concert de musique andalouse à Alger

A la mémoire de Cheikh Abdelkrim Dali

Concert de musique andalouse à Alger