LCA - L’agriculture biologique, un gisement pour l’exportation

Saleh Bey Nasri, président de l’Anexal ph: archive

Saleh Bey Nasri, président de l’Anexal

L’agriculture biologique, un gisement pour l’exportation

L’Algérie avec une superficie agricole de 8,5 millions d’hectares peut devenir un pays exportateur par excellence des produits agricoles frais. Le gouvernement, qui veut diversifier son économie, envisage de mobiliser toutes ses capacités pour atteindre cet objectif d’ici à moins de cinq années.


Pour le président de l’Association algérienne des exportateurs (Anexal), Saleh Bey Nasri «le pays dispose des facteurs propres à faire de cette projection une réalité».

Il a suggéré, à cet effet, d’aller vers le sud qui est le futur eldorado agricole de l’Algérie, d’accorder un intérêt particulier à l’agriculture biologique qui permettra à notre production de conquérir les marchés européens et enfin, tenir compte de la gestion des ressources hydriques.

Dans ce cadre, Nasri, qui s’exprimait, hier, sur les ondes de la Radio nationale « Chaîne III», a préconisé d’éviter la culture des produits gros consommateurs d’eau comme la tomate et dont les apports de l’exportation ne sont pas importants.

S’agissant des mécanismes à suivre pour aller vers l’exportation, le président de l’Anexal a mis l’accent sur l’impérative de développer l’agriculture avec l’introduction de nouvelles techniques et technologies pour assurer une production suffisante et continue, s’intéresser à la culture de produits «bio» qui est l’un des atouts de l’Algérie et la formation de main-d’œuvre qualifiée. «Il faut le concours de tous (agriculture, responsable, ingénieur, exportateur…) pour réussir l’opération d’exportation et l’inscrire dans la durée», a-t-il plaidé.

Parmi les produits agricoles frais que l’Algérie peut placer dans les marchés européens, Nasri a évoqué le haricot vert et le fenouil, dont la production de ces deux produits est abondante et présente pratiquement durant les quatre saisons.

Outre la production bio, l’invité de la radio a évoqué l’autre point qui pourrait faciliter la pénétration des productions agricoles algériennes sur les marchés européens, est constitué par leur «précocité et extra précocité», particulièrement durant les périodes hivernales.

Concertant les obstacles qui entravent l’acte d’exporter, M. Nasri a énuméré la mauvaise maîtrise du suivi des itinéraires techniques, le déficit en ressources humaines de qualité et le tout lié à l’absence d’une stratégie mûrement réfléchie. «C’est au ministère de l’Agriculture de tracer une stratégie nationale pour avoir une vision générale. Il convient d’entreprendre et de mobiliser dès maintenant un pool de connaissances dans des domaines aussi divers que l’agronomie, la géologie et les technologies digitales en particulier», a-t-il souligné.

Lu 115 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Les industries sidérurgiques et mécaniques (ISMMEE) à la traîne

Hausse de la production du secteur public en 2017

Les industries sidérurgiques et mécaniques (ISMMEE) à la traîne

Kaouane laisse aux chaînes privées de choisir leurs satellites

Après le lancement d’Alcomsat-1

Kaouane laisse aux chaînes privées de choisir leurs satellites

Ces milliers d’emplois perdus en 2017

Crise financière, gel des projets, cessations d’activités…

Ces milliers d’emplois perdus en 2017

La Caci veut capitaliser la «dynamique» bilatérale

Algérie-France

La Caci veut capitaliser la «dynamique» bilatérale

Visite guidée à la presse écrite et audio-visuelle

Antenne de l’Ansej de Tipasa

Visite guidée à la presse écrite et audio-visuelle

Des contrats pour le développement du champ de Tinhert signés

Après la visite d’Ouyahia du champ gazier de Reggane Nord

Des contrats pour le développement du champ de Tinhert signés

Utopique et inefficace

Proposition d’«un nouveau dinar» par l’ex-ministre de la Prospective

Utopique et inefficace

L'Algérie réitère sa condamnation

Transfert de l'ambassade américaine à El-Qods

L'Algérie réitère sa condamnation

Ouyahia « ouvrira les vannes » du complexe gazier de Reggane

Le Premier ministre en visite de travail aujourd’hui à Adrar

Ouyahia « ouvrira les vannes » du complexe gazier de Reggane