LCA - La baguette du pain passe à 15 DA !

ph: archive

Jugée d’illégale par l’Apoce

La baguette du pain passe à 15 DA !

Par:  Zahir. R

Ce vendredi 1er décembre, certains boulangers à travers le territoire national ont décidé unilatéralement d’augmenter le prix de la baguette du pain à 15 DA. Cette décision a été prise, selon un boulanger que nous avons rencontré à Darguina (Béjaïa), en application des directives de leur syndicat. Et d’ajouter que «le prix de 10 DA n’arrange pas nos affaires. Notre marge bénéficiaire actuelle est médiocre».  


Le président de la Fédération nationale des boulangers, Fawzi Behiche, avait souligné en début novembre dernier que l’activité de boulangerie risque la disparition à cause de sa «non- rentabilité». Il avait affirmé qu’un bon nombre de boulangers ont changé d’activité. Ils sont, en effet, quelque 7 000 boulangers ayant fermé leurs boutiques ces derniers années. «Le  prix de la baquette ne doit être inférieur à 15 DA», a-t-il estimé.

Pour les fabricants du pain, l’actuel tarif de 8,5 DA (même si les boulangers vendant la baguette réellement à 10 DA) ne suffit même pas à payer des salaires d’une profession qui emploie directement 100 000 salariés. En outre, les boulangers demandent également la révision de l’actuel mode de subvention qu’apporte l’Etat pour la farine panifiable. Apparemment, le soutien de l’Etat à ce produit vital profite à d’autres industriels et transformateurs. Il est à rappeler que le prix actuel de la baguette de pain est en vigueur depuis 1996. C’est le seul prix, avec celui de lait en sachet, qui n’a pas bougé depuis très longtemps.

L’Organisation algérienne de protection et orientation du consommateur et son environnement (Apoce) a réagi hier à cette décision qualifiée d’illégale, du fait, que le prix du pain normal et amélioré est réglementé par un décret ministériel. Ainsi, il y a lieu de souligner que toute augmentation sans l’aval du gouvernement est «illégale». Selon un communiqué mis en ligne sur sa page officielle «Facebook», «les boulangers, ayant décidé d’augmenter les prix, seront poursuivis en justice». L’Apoce a lancé un appel aux consommateurs pour signaler et dénoncer ces «rebelles», soit en appelant au numéro vert 33 11 de l’Association, ou interpeller les services de contrôle et de répression de la fraude du ministère du Commerce.

Lu 133 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Les industries sidérurgiques et mécaniques (ISMMEE) à la traîne

Hausse de la production du secteur public en 2017

Les industries sidérurgiques et mécaniques (ISMMEE) à la traîne

Kaouane laisse aux chaînes privées de choisir leurs satellites

Après le lancement d’Alcomsat-1

Kaouane laisse aux chaînes privées de choisir leurs satellites

Ces milliers d’emplois perdus en 2017

Crise financière, gel des projets, cessations d’activités…

Ces milliers d’emplois perdus en 2017

La Caci veut capitaliser la «dynamique» bilatérale

Algérie-France

La Caci veut capitaliser la «dynamique» bilatérale

Visite guidée à la presse écrite et audio-visuelle

Antenne de l’Ansej de Tipasa

Visite guidée à la presse écrite et audio-visuelle

Des contrats pour le développement du champ de Tinhert signés

Après la visite d’Ouyahia du champ gazier de Reggane Nord

Des contrats pour le développement du champ de Tinhert signés

Utopique et inefficace

Proposition d’«un nouveau dinar» par l’ex-ministre de la Prospective

Utopique et inefficace

L'Algérie réitère sa condamnation

Transfert de l'ambassade américaine à El-Qods

L'Algérie réitère sa condamnation

Ouyahia « ouvrira les vannes » du complexe gazier de Reggane

Le Premier ministre en visite de travail aujourd’hui à Adrar

Ouyahia « ouvrira les vannes » du complexe gazier de Reggane