LCA - Un appel de détresse au nom de la corporation

ph: archive

Le quotidien «La Tribune» cesse de paraître

Un appel de détresse au nom de la corporation

Par:  Abderrahmane Kadri
Un geste salvateur est attendu des plus hautes autorités de l’Etat à travers une affectation équitable, privilégiant les titres qui répondent aux critères d’une presse professionnelle et non pas à ceux du copinage méprisable qui détruit l’innovation, les postes de travail, et un contre pouvoir extrêmement utile si nous désirons réellement faire partie des nations respectables. Avec le communiqué que viennent de publier les propriétaires de la Sarl Omnium Maghreb presse, éditrice de la tribune, annonçant la cessation de parution de leur quotidien, et ce, «Après près de 22 ans d’existence», en optant pour une mise en faillite par voie de justice, la presse papier algérienne est réellement en route vers une «liquidation» si les pouvoirs publics ne prennent pas conscience de la gravité de la situation. Si «La Tribune», avec le quota de publicité publique dont elle bénéficie, est contrainte, selon ses propriétaires, à mettre la clé sous le paillasson, que diront les autres titres qui, depuis longtemps, survivent avec presque rien du tout. La situation que vit la presse algérienne est vécue par la presse internationale à la différence que cette dernière est en procession d’alternatives qui lui permettent de survivre. Le retard, qu’accuse l’opération du passage vers une économie numérique et par voie de conséquence l’émergence d’un environnement favorable à la dématérialisation de la presse papier, aggrave les choses. Un geste salvateur est attendu des plus hautes autorités de l’Etat à travers une affectation équitable, privilégiant les titres qui répondent aux critères d’une presse professionnelle et non pas à ceux du copinage méprisable qui détruit l’innovation, les postes de travail, et un contre pouvoir extrêmement utile si nous désirons réellement faire partie des nations respectables.
Lu 139 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

4 000 retraits de permis en un mois

Sécurité routière à Alger

4 000 retraits de permis en un mois

Le e-commerce bientôt encadré

Un projet de loi au niveau de l’APN

Le e-commerce bientôt encadré

ville touristique ou dépotoir ?

Aïn Tagouraït (Tipasa)

ville touristique ou dépotoir ?

Le verbe «gaspiller» conjugué à tous les temps

Journée mondiale contre le gaspillage alimentaire

Le verbe «gaspiller» conjugué à tous les temps

L’Ordre des médecins se dit inquiet

Insécurité dans les hôpitaux

L’Ordre des médecins se dit inquiet

Le problème sera résolu à l'horizon 2020

Necib au sujet du rejet des eaux usées à Alger

Le problème sera résolu à l'horizon 2020

270 000 logements à réaliser en 2018

Ils concerneront les formules AADL, LPA et ruraux

270 000 logements à réaliser en 2018

La Trésorerie de la Cnas bat de l’aile !

Avec 12 milliards de DA remboursés rien que pour les arrêts de maladie

La Trésorerie de la Cnas bat de l’aile !

En bonne voie, selon Xavier Driencourt

Projet d’usine de Peugeot en Algérie

En bonne voie, selon Xavier Driencourt

«L’APN assumera sa responsabilité»

Financement non conventionnel, inflation, gaz de schiste

«L’APN assumera sa responsabilité»

10 185 médecins algériens exercent en France

Ils représentent 38% des étrangers installés à Paris

10 185 médecins algériens exercent en France