LCA - Une lecture dans les derniers chiffres de l’ONS

ph: archive

Chômage en Algérie

Une lecture dans les derniers chiffres de l’ONS

Par:  Abderrahmane Kadri

L’un des chiffres qui doit impérativement interpeller les pouvoirs publics est celui des 787 000 chômeurs qui n’ont aucun diplôme, soit plus de la moitié de l’ensemble de la population en chômage (52,2%), qui nécessite une prise en charge, grâce à une politique de formation qui aide à l’insertion professionnelle de cette catégorie.

Le premier chiffre qui nous interpelle et réfute, par l’occasion, la thèse des misogynes qui prétendent que le chômage est dû, en partie, à une «invasion» du monde du travail par la gent féminine, qui vient, selon eux, «s’emparer» des emplois du sexe fort, est ce taux extrêmement bas des femmes dans le monde du travail, en effet, sur une population active de 12,277 millions, les femmes ne représentent que 20,6% seulement, soit un nombre de 2,524 millions.

Le deuxième chiffre qui nous renseigne sur les effets immédiats de la crise est celui des emplois perdus dans le secteur du BTP, entre septembre 2016 et avril 2017, le secteur, frappé de plein fouet par les conséquences de la chute des revenus pétroliers, a été contraint de se délester de 91 000 personnes.

Un autre secteur, touché, indirectement, par la crise, à travers les restrictions imposées à l’importation, est celui du commerce, où l’ONS nous fait savoir que 84 000 personnes y ont perdu leurs emplois, on y retrouve aussi les services et l’administration publique.

Pour les spécialistes, ce chiffre est appelé à augmenter, le commerce et la distribution, qui représentent les principales activités des opérateurs économiques, selon les statistiques communiquées, récemment, par le Centre national du registre du commerce CNRC, seront très affectés dès l’épuisement de leurs stocks en produits importés, qui ne seront ni renouvelés, car interdits à l’importation ou soumis à des licences, ni facilement substitués grâce à la production nationale, inexistante ou de mauvaise qualité.

Le dernier chiffre qui doit impérativement interpeller les pouvoirs publics est celui de la répartition des chômeurs selon le diplôme obtenu, où il est constaté que 787 000 chômeurs n’ont aucun diplôme, soit plus de la moitié de l’ensemble de la population en chômage (52,2%), une réalité prise en charge, sous d’autres cieux, grâce à une politique de formation qui aide à l’insertion professionnelle de cette catégorie.

Lu 153 fois Dernière modification le mercredi, 16 août 2017 21:07

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

4 000 retraits de permis en un mois

Sécurité routière à Alger

4 000 retraits de permis en un mois

Le e-commerce bientôt encadré

Un projet de loi au niveau de l’APN

Le e-commerce bientôt encadré

ville touristique ou dépotoir ?

Aïn Tagouraït (Tipasa)

ville touristique ou dépotoir ?

Le verbe «gaspiller» conjugué à tous les temps

Journée mondiale contre le gaspillage alimentaire

Le verbe «gaspiller» conjugué à tous les temps

L’Ordre des médecins se dit inquiet

Insécurité dans les hôpitaux

L’Ordre des médecins se dit inquiet

Le problème sera résolu à l'horizon 2020

Necib au sujet du rejet des eaux usées à Alger

Le problème sera résolu à l'horizon 2020

270 000 logements à réaliser en 2018

Ils concerneront les formules AADL, LPA et ruraux

270 000 logements à réaliser en 2018

La Trésorerie de la Cnas bat de l’aile !

Avec 12 milliards de DA remboursés rien que pour les arrêts de maladie

La Trésorerie de la Cnas bat de l’aile !

En bonne voie, selon Xavier Driencourt

Projet d’usine de Peugeot en Algérie

En bonne voie, selon Xavier Driencourt

«L’APN assumera sa responsabilité»

Financement non conventionnel, inflation, gaz de schiste

«L’APN assumera sa responsabilité»

10 185 médecins algériens exercent en France

Ils représentent 38% des étrangers installés à Paris

10 185 médecins algériens exercent en France