LCA - Seul le nom a été conservé

Jeep Compass 2018

Banc d’essai Jeep Compass 2018

Seul le nom a été conservé

Par: 

Pour ceux qui jugent le Renegade trop petit et le Cherokee trop gros, Jeep suggère ce printemps un entre-deux : le Compass. Rassurezvous, ce dernier n’a rien à voir avec celui qui, jusqu’à tout récemment encore, hantait les salles d’exposition des concessionnaires de la marque américaine. Le nouveau ne conserve aucun boulon de son prédécesseur et personne ne trouvera à s’en plaindre.

Dans les faits, le Compass est ess e n t i e l l e m e n t une version plus joufflue et plus puissante du Renegade et qui, curieusement, offre un coffre plus volumineux que celui d’un Cherokee... La formule, un peu tarabiscotée, devrait plaire, assurent les stratèges de Jeep, même si celle-ci risque de créer des dommages collatéraux au sein de la gamme. En fait, le consommateur pourrait avoir du mal à s’y retrouver, mais comme le résumait si bien l’un des porte-paroles de l’entreprise, « au bout du compte, l’important est que le client qui débarque dans nos salles d’exposition achète un Jeep, peu importe lequel».

Outre ce besoin de ratisser le plus large possible, reste à savoir ce que ce Jeep apporte de neuf à la gamme et au segment dans lequel il se trouve inscrit. Autant le dire, on reste sur sa faim. Dès lors, on peut légitimement s’interroger sur les motifs d’ajouter un VUS dans un marché apparemment déjà (trop) bien garni. Pour vendre le même nombre de véhicules, un constructeur doit désormais proposer un éventail de modèles toujours plus étoffé, même si ceux-ci sont techniquement ou physiquement peu éloignés.

Conséquemment, l’approche de Jeep ne diffère en rien de celle adoptée par d’autres constructeurs qui multiplient les déclinaisons et les variantes pour transformer le catalogue de modèles en un vaste labyrinthe. Il suffit de jeter un coup d’oeil à certains produits Mercedes (GLE, GLE Coupé) ou BMW (X3, X4 ou X5 et X6) pour comprendre comment l’industrie automobile quadrille les segments de marché. Objectif : le monde Destiné au marché mondial, le Compass prend naissance dans quatre usines d’assemblage dans le monde.

Les véhicules vendus au Canada proviendront, eux, du Mexique, et pour l’heure, ils s’animeront uniquement d’un moteur quatre cylindres 2,4 litres atmosphérique de 180 chevaux. Ce dernier a fait l’objet de quelques modifications mineures au fil du temps, mais il se trouve toujours privé de l’injection directe d’essence. En revanche, un dispositif de coupure automatique à l’arrêt veille désormais à réduire la consommation et les émanations polluantes. Par ailleurs, la direction de Jeep ne cache pas son souhait d’offrir un jour une mécanique turbodiesel, mais elle écarte catégoriquement toute possibilité de soulever le capot du Compass à un propulseur hybride.

Pour transmettre la puissance aux roues motrices, Jeep propose plusieurs options selon le rouage d’entraînement et la déclinaison privilégiés par le consommateur. Sur les North et Sport, une boîte manuelle et une automatique à six rapports se disputent le droit de mouvoir le Compass de sa position statique. Les livrées Limited et Trailhawk, quant à elles, s’acoquinent exclusivement avec une boîte automatique à neuf rapports.

Lu 244 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

Un tanker américain de GNL est attendu en Lituanie

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Malgré la conjoncture difficile

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Un recul de 42% pour le déficit commercial

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

14,82 milliards de dollars de transferts sociaux pour 2017

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

Les handicaps du handicapé

Accessibilité, paupérisation, manque de perspective

Les handicaps du handicapé

Youcef Yousfi recadre la problématique

Construction automobile

Youcef Yousfi recadre la problématique

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

Investissement étranger en Algérie

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

On en jugera sur les faits

Actuel gouvernement : changement de cap ou pas

On en jugera sur les faits

Mais est-ce suffisant ?

Une production céréalière en augmentation

Mais est-ce suffisant ?

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

Des spécialistes déplorent la logique de «pression» de l’ancien gouvernement

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Karim Ouamane, DG de l’Agence nationale des déchets (AND) 

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati

Traitement des effluents dans l'industrie

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati