LCA - Apple rêve de fabriquer ses iPhone à partir de vieux smartphones

Apple rêve de fabriquer ses iPhone à partir de vieux smartphones

Business

Apple rêve de fabriquer ses iPhone à partir de vieux smartphones

Par: 

Le géant informatique américain s’est donné pour but de ne plus utiliser, «un jour», que des maté- riaux recyclés pour fabriquer ses célèbres tablettes, téléphones et autres ordinateurs.

Apple cherche à verdir davantage son image. Dans son dernier rapport sur l’environnement, la firme de Cupertino (Californie) indique avoir conscience du mauvais impact écologique de ses produits. «Les chaînes d’approvisionnement traditionnelles sont linéaires. Les matériaux sont extraits, fabriqués sous forme de produits et finissent souvent dans des décharges après utilisation.

Le processus recommence ensuite et davantage de matériaux sont extraits de la terre pour faire de nouveaux produits» peut-on lire dans le document mis en ligne sur le site web de la marque. «Nous croyons que notre objectif doit être une chaîne d’approvisionnement en boucle fermée, où les produits seront fabriqués en utilisant uniquement des ressources renouvelables ou des matériaux recyclés» affirme l’entreprise dans ce rapport. Dans sa conclusion Apple annonce fièrement -sans toutefois donner de date- s’être «mis au défi un jour de ne plus du tout dépendre de l’exploitation minière».

Apple incite ses clients à ramener leurs appareils Tous les appareils que le groupe produit, c’est-à- dire les iPhone, iPad ou autres iMac, sont en effet de grands consommateurs d’aluminium, de cuivre, d’or, d’argent, d’étain, de cobalt, de tungstène, de tantale... «Notre but est une chaîne d’approvisionnement en circuit fermé», qui n’exigerait plus de solliciter davantage les ressources naturelles, souligne l’entreprise. En attendant, Apple rappelle encourager ses clients à lui ramener leurs vieux appareils et précise travailler à «de nouvelles techniques de recyclage», comme son robot Liam qui décortique les iPhone 6 pour en récupérer les matériaux.

«Cet objectif ambitieux exigera de nombreuses années de collaboration entre plusieurs équipes chez Apple, nos fournisseurs et recycleurs spécialisés, mais le travail a déjà commencé» précise l’entreprise. Apple ne dit toutefois pas quelle est la proportion de matériaux recyclés qui entre actuellement dans ses produits. Le groupe s’engage parallèlement à diminuer davantage la consommation de ses produits, notant au passage que 96% de l’électricité qu’il a utilisée dans le monde l’an dernier provenait d’une source d’énergie renouvelable -100% aux Etats-Unis ou en Chine.

Lu 292 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

Un tanker américain de GNL est attendu en Lituanie

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Malgré la conjoncture difficile

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Un recul de 42% pour le déficit commercial

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

14,82 milliards de dollars de transferts sociaux pour 2017

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

Les handicaps du handicapé

Accessibilité, paupérisation, manque de perspective

Les handicaps du handicapé

Youcef Yousfi recadre la problématique

Construction automobile

Youcef Yousfi recadre la problématique

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

Investissement étranger en Algérie

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

On en jugera sur les faits

Actuel gouvernement : changement de cap ou pas

On en jugera sur les faits

Mais est-ce suffisant ?

Une production céréalière en augmentation

Mais est-ce suffisant ?

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

Des spécialistes déplorent la logique de «pression» de l’ancien gouvernement

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Karim Ouamane, DG de l’Agence nationale des déchets (AND) 

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati

Traitement des effluents dans l'industrie

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati