LCA - Cinq solutions pour sécuriser son smartphone

Cinq solutions pour sécuriser son smartphone

Sécurité

Cinq solutions pour sécuriser son smartphone

Par: 

Protégez votre mobile des risques d’espionnage et de piratage en adoptant des mesures de précaution efficaces.

Si l’affaire Snowden a mis en évidence les risques d’espionnage de nos communications, les utilisateurs de smartphone savent depuis longtemps que leurs appareils ne sont pas à l’abri d’autres menaces. Piratage et vol de données, virus et ransomwares, cyberattaques et intrusions de tous poils rendent plus que jamais nécessaires les solutions pour protéger ses communications et sa vie privée. Suivez le guide:

1. Adopter les réflexes de base

Procédez régulièrement aux mises à jour du logiciel système de votre téléphone et des applications. N’installez que les applis provenant de Google Play ou de l’App Store et évitez de télécharger des applis douteuses (consultez les avis et les forums sur Internet). Ne cliquez pas sur les pièces jointes des messages suspects et méfiez-vous des bornes Wi-Fi publiques, rarement sécurisées. Pensez aussi à sauvegarder régulièrement vos données, principalement les contacts et les photos, en synchronisant votre mobile avec un ordinateur. Enfin, adoptez un système de verrouillage efficace: code ou mot de passe complexe (de préférence à six chiffres ou alphanumérique), schéma connu de vous seul, empreintes digitales ou reconnaissance de l’iris.

2. Installer un outil de protection

En adoptant une application qui saura détecter les programmes malveillants, surveiller la navigation sur Internet et sauvegarder les données sensibles. Essayez CM Security et Avast! Mobile Security & Antivirus (pour Android), capables de verrouiller des applications, ou Lookout Antivirus & Securité (pour Android et iOS) qui dispose en plus de fonctions antivol.

3. Chiffrer les données

Sur les iPhone, le cryptage des données est activé par défaut et seul le mot de passe ou l’empreinte digitale permet d’y accéder. Sur certains modèles Android, il faut passer par les réglages du mobile pour crypter les données. Ouvrez la rubrique «Sécurité» dans les paramètres du téléphone et activez l’option intitulée «Chiffrer le téléphone» ou «Chiffrement d’appareil». Attention, l’opération dure au moins une heure et impose de laisser le mobile branché sur son chargeur. Enfin, pour protéger vos données stockées sur le Cloud, téléchargez Boxcryptor (pour iOS et Android) qui les encode avant de les transmettre sur Dropbox, Google Drive, Microsoft OneDrive ou Box.

4. Crypter les communications

Sur iPhone, les messages échangés avec un autre appareil Apple et les conversations avec FaceTime sont automatiquement cryptés. Seuls l’expéditeur et le destinataire peuvent en prendre connaissance. Sur Android, il existe des applications qui remplissent les mêmes fonctions, comme SMSsecure, Wickr Me ou Surespot Encrypted Messenger. L’alternative: utiliser des messageries sécurisées comme Telegram ou Cyphr (appli pour Android et iOS). Pour crypter les communications téléphoniques, adoptez Kryptos ou Signal (pour Android et iOS), qui fonctionnent avec les réseaux cellulaires et en Wi-Fi.

5. Investir dans un smartphone sécurisé

Plusieurs constructeurs proposent des mobiles sécurisés. Les derniers modèles de Blackberry offrent notamment des fonctions de protection assez efficaces mais limitées. D’autres, comme le Teorem de Thales et le Hoox m2 de Bull, sont réservés à une clientèle spécifique (hommes politiques, militaires, PDG d’entreprises «sensibles», etc.). Plus accessibles: le Blackphone, dont la version 2 est vendu 650 euros, les différents modèles de l’Allemand CryptoPhone (entre 1 500 et 5 000 euros), ou le nouveau Katim de Darkmatter, une entreprise d’Abu Dabi, qui disposent tous de solutions matérielles et logicielles pour crypter les appels vocaux et les SMS et protéger l’appareil contre tout risque d’espionnage.

Lu 396 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

Un tanker américain de GNL est attendu en Lituanie

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Malgré la conjoncture difficile

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Un recul de 42% pour le déficit commercial

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

14,82 milliards de dollars de transferts sociaux pour 2017

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

Les handicaps du handicapé

Accessibilité, paupérisation, manque de perspective

Les handicaps du handicapé

Youcef Yousfi recadre la problématique

Construction automobile

Youcef Yousfi recadre la problématique

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

Investissement étranger en Algérie

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

On en jugera sur les faits

Actuel gouvernement : changement de cap ou pas

On en jugera sur les faits

Mais est-ce suffisant ?

Une production céréalière en augmentation

Mais est-ce suffisant ?

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

Des spécialistes déplorent la logique de «pression» de l’ancien gouvernement

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Karim Ouamane, DG de l’Agence nationale des déchets (AND) 

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati

Traitement des effluents dans l'industrie

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati