LCA - Pas de sécurité dans le cyberespace avec l’utilisation des logiciels propriétaires

PH: archive

Le président de «Free Software Fundation»

Pas de sécurité dans le cyberespace avec l’utilisation des logiciels propriétaires

Par:  lca

Il n’y aura pas de sécurité dans le cyberespace tant qu’on utilise les logiciels propriétaires, a averti vendredi à Paris l’expert américain et militant pour les logiciels libres, Richard Stallman.

Intervenant au deuxième jour de la conférence internationale organisée par l’Unesco intitulée "Construire la paix et la sécurité internationales de la société numérique", le président de Free Software Fundation a expliqué, au cours de l’atelier "Gouvernance et régulation de la sécurité numérique: quel rôle pour chacun?" que les puissances mondiales espionnent tout le monde, sous prétexte de "protéger les citoyens contre le terrorisme".

Le terrorisme dans les sociétés occidentales est infime pour que l’on s’inquiète, a-t-il dit.

Pour ce PhD de Massachusetts Institute of Technology, Les Etats-Unis, la Chine, la Russie, Israël et la France, de part leur espionnage dans le cyberespace, sont un danger pour la démocratie, expliquant que le secret d’Etat rend la démocratie impossible, alors que c’est le peuple qui doit contrôler.

Il a précisé, dans ce sens, que dans tous les logiciels propriétaires (Microsoft, Apple, Adobe) et dans tous les applicatifs intégrés dans la téléphonie mobile sont injectés des malwares  pour nous espionner, soulignant que même le Cloud computing, une vue de l’esprit pour lui, contribue à collecter des données personnelles et privées au profit des services de renseignement.

La problématique qui reste posée à tout le monde, a-t-il dit, qui contrôle votre ordinateur, appelant à limiter le rôle des Etats dans la gestion et la régulation du data et cesser de surveiller les citoyens.

Lu 59 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi