LCA - 600 000 personnes sont rentrées chez elles depuis le début de l'année

PH: archive

Syrie

600 000 personnes sont rentrées chez elles depuis le début de l'année

Par: 

Plus de 600 000 Syriens déplacés sont rentrés chez eux au cours des sept premiers mois de l'année 2017, a indiqué, vendredi, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).


Selon un rapport publié par l'OIM et ses partenaires, 84% des personnes qui sont rentrées chez elles avaient été déplacées en Syrie, les 16% restantes étant revenues de Turquie, du Liban, de la Jordanie et de l'Irak.

L'OIM et ses partenaires estiment que 27% des personnes qui ont décidé de rentrer chez elles l'ont fait pour protéger leurs biens, tandis que 25% ont évoqué l'amélioration de la situation économique dans leur région d'origine et 14% ont cité l'aggravation de la situation économique dans les régions où ils avaient trouvé refuge.

La moitié de tous les retours enregistrés en 2016 ont été effectués vers le gouvernorat d'Alep. Le rapport montre que des tendances similaires ont été observées dans les sept premiers mois de 2017.

L'étude de l'OIM et de ses partenaires montre également que 97% des personnes revenues dans leurs régions d'origine sont rentrées dans leurs foyers. Environ 83% et 80% des rapatriés ont déclaré avoir respectivement accès à de la nourriture et à des articles ménagers.

L'OIM souligne toutefois que seulement 41% des personnes rentrées ont accès à l'eau et 39% aux services de santé, en raison d'infrastructures sévèrement endommagées par le conflit.

Bien que les tendances aux retours augmentent, la Syrie continue de subir des taux de déplacement élevés. Les retours ont été principalement spontanés mais ils n'ont pas été nécessairement «volontaires, sûrs ou durables», a nuancé l'OIM. En tant que tels, l'agence des Nations unies pour les migrations considèrent que ces retours ne peuvent actuellement pas être considérés comme une solution durable.

Lu 54 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

Un tanker américain de GNL est attendu en Lituanie

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Malgré la conjoncture difficile

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Un recul de 42% pour le déficit commercial

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

14,82 milliards de dollars de transferts sociaux pour 2017

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

Les handicaps du handicapé

Accessibilité, paupérisation, manque de perspective

Les handicaps du handicapé

Youcef Yousfi recadre la problématique

Construction automobile

Youcef Yousfi recadre la problématique

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

Investissement étranger en Algérie

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

On en jugera sur les faits

Actuel gouvernement : changement de cap ou pas

On en jugera sur les faits

Mais est-ce suffisant ?

Une production céréalière en augmentation

Mais est-ce suffisant ?

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

Des spécialistes déplorent la logique de «pression» de l’ancien gouvernement

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Karim Ouamane, DG de l’Agence nationale des déchets (AND) 

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati

Traitement des effluents dans l'industrie

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati