LCA - 136 M€ alloués au développement durable des territoires

Tunisie – AFD

136 M€ alloués au développement durable des territoires

Trois conventions de financement, pour un montant total de 136,3 millions d’euros, ont été signées par Mohamed Fadhel Abdelkefi, ministre du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale, Mosbah Helali, PDG de la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (Sonede) et Rémy Rioux, DG de l’Agence française de développement (AFD).

S’inscrivant dans le cadre de la mobilité urbaine, l’approvisionnement en eau potable des territoires ainsi que l’amélioration des conditions de vie des populations tunisiennes, la première convention vise le renforcement du système d’alimentation en eau potable des gouvernorats de Nabeul, Monastir, Sousse, Mahdia et Sfax à l’horizon 2030. D’une enveloppe de 60 millions d’euros, elle permettra le transfert d’un volume supplémentaire de 100 M de m3 par an d’eaux du nord vers ces régions, réduire la surexploitation des nappes de Kairouan et de Sidi Bouzid et sécuriser l’approvisionnement de ces régions de l’intérieur par la réduction des volumes transférés vers les régions côtières, améliorer la qualité des eaux, tout en diversifiant les ressources et réduisant la vulnérabilité du système aux accidents physiques et climatiques et à la pollution. La deuxième convention consiste en l’aménagement de la boucle centrale du métro léger de Tunis et du pôle d’échanges de la place Barcelone pour un montant de 75,62 millions d’euros. Elle cible les travaux de réaménagement de trois stations de métro situées le long de la boucle pour en faire un pôle d’échange multimodal capable de répondre à l’augmentation sensible de sa fréquentation du fait de la mise en service du RFR vers la fin 2018.

Ce projet permettra d’assurer une augmentation des fréquences des métros, une amélioration des amé- nagements pour les piétons et les voyageurs sur la place de la place Barcelone et de renforcer la qualité urbaine et l’attractivité du centreville. Quant à la troisième convention, elle concerne un fonds d’études et de renforcement des capacités pour un montant de 725 mille euros. Ce fonds est le cinquième du même type octroyé par l’AFD à la République tunisienne. Il permettra le financement des études techniques et d’expertises visant l’identification ou la faisabilité des projets. A noter que sur la période 2011-2015, l’AFD a octroyé à la Tunisie plus de 750 millions d’euros de financements, visant la création d’emplois, l’insertion sociale et professionnelle des jeunes et le développement durable des territoires. Elle a également permis à la Tunisie de bénéficier d’environ 100 millions d’euros de subventions de l’UE.

Lu 198 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

la migration sub-saharienne ne laisse personne indifférent

Alors que son ampleur se fait plus grande

la migration sub-saharienne ne laisse personne indifférent

Le marché locatif, entre anarchie et démesure

Saison estivale

Le marché locatif, entre anarchie et démesure

Abdelkader Messahel s'entretient avec son homologue jordanien Ayman Safadi

Derniers développements dans les territoires palestiniens occupés

Abdelkader Messahel s'entretient avec son homologue jordanien Ayman Safadi

L’euro s’envole dans le marché noir

Avec l’été qui est là

L’euro s’envole dans le marché noir

Mustapha Guitouni à Saint-Pétersbourg

Réunion du Comité ministériel de suivi Opep-non Opep

Mustapha Guitouni à Saint-Pétersbourg

Le ministère du Commerce s’implique

Gestion des ports des marchandises en souffrance au niveau des ports

Le ministère du Commerce s’implique

Problématiques et réalités

Les villes nouvelles en Algérie

Problématiques et réalités

Quelles retombées sur l’Algérie?

Le marché international du gaz en pleine mutation

Quelles retombées sur l’Algérie?

Quel sort pour les subsahariens?

Emigration clandestine

Quel sort pour les subsahariens?