LCA - L’investiture par Macron de la francoalgérienne Leila Aïchi ne passe pas au Maroc

la sénatrice de Paris Leila Aïchi

Ses positions qualifiées de «pro-Polisario»

L’investiture par Macron de la francoalgérienne Leila Aïchi ne passe pas au Maroc

L’investiture jeudi 11 mai 2017 de la sénatrice de Paris Leila Aïchi à la 9e circonscription des Français à l’étranger sous la bannière «En Marche !» ne passe pas.

Au Maroc, les critiques pleuvent de la part de politiciens et personnalités de la société civile en raison des positions qualifiées de «pro-Polisario» de cette écologiste d’origine algérienne. Des médias annonçaient jeudi soir l’investiture du fils de la vice-présidente du Mouvement Démocratique (MoDem) de François Bayrou, Augustin Augier, à la 9e circonscription des Français à l’étranger.

Le concerné a toutefois démenti sur son compte Twitter et c’est finalement Leila Aïchi, sénatrice de Paris et membre du MoDem qui a obtenu cette investiture. L’investiture par Emmanuel Macron de la viceprésidente de la commission des Affaires étrangères de la Défense et des Forces armées suscite ainsi un tollé depuis jeudi soir.

La presse marocaine et des politiciens rappellent en masse que cette sénatrice a organisé en 2013 un colloque sur le Sahara Occidental, à Paris. Une rencontre parrainée par le Sénat français, durant laquelle Leila Aïchi a publiquement dénoncé un «alignement de la France sur la politique marocaine du Sahara, et ce, malgré les graves violations des droits de l’Homme constatées par les ONG humanitaires».

Lors de ce colloque, cette militante s’est également alarmée sur l’indifférence internationale sur le sort réservé au peuple sahraoui». «Aujourd’hui, les Saharaouis sont privés du droit d’administrer leur propre terre. Prenons garde que, par désespoir, l’extrémisme ne l’emporte si aucune solution légitime n’est trouvée, et que le Sahara ne se transforme en un nouveau nord Mali», estimait-elle.

Des associations dénoncent, la presse se déchaîne Le «Cercle Eugène Delacroix», une association regroupant des élus de la France pour «l’amitié entre (ce pays) et le Maroc» a qualifié cette décision d’élire Leila Aïchi à la tête de la 9e circonscription des Français à l’étranger de «faute morale».

Cette association, citée par plusieurs médias, s’est dite «choquée» d’apprendre cette nouvelle, affirmant que la sénatrice écologiste «n’a eu de cesse d’entretenir des relations de connivence avec le Polisario». Des personnalités de la scène politique ou de la société civile marocaine ont également dénoncé cette investiture. Said Laatiris, maire-adjoint de la commune française de Grigny, d’origine marocaine, a qualifié cette nouvelle «d’inadmissible».

Lu 209 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Est-ce un coup d’envoi du mégaprojet des 4050MW solaire ?

Fatma Zohra Zerouati, ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables

Est-ce un coup d’envoi du mégaprojet des 4050MW solaire ?

Les questions de paix et de sécurité dans la région et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme

Abdelkader Messahel, priorités de la diplomatie algérienne

Les questions de paix et de sécurité dans la région et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme

Une spécificité pas qu’algérienne

Gaspillage durant le Ramadhan

Une spécificité pas qu’algérienne

Comité olympique et sportif algérien :

"Il y a des personnes qui ne voulaient pas de moi au COA"

Les nouveaux défis du gouvernement d’Abdelmadjid Tebboune

Après la nomination de la nouvelle équipe gouvernementale

Les nouveaux défis du gouvernement d’Abdelmadjid Tebboune

Seul le nom a été conservé

Banc d’essai Jeep Compass 2018

Seul le nom a été conservé

L’association Baléare amie avec le peuple sahraoui déposera une plainte

Sahara Occidental - exploitation illégale du sable

L’association Baléare amie avec le peuple sahraoui déposera une plainte

Le marché pétrolier équilibré au premier trimestre 2018

Chakib Khelil

Le marché pétrolier équilibré au premier trimestre 2018