LCA - La Corée du Nord menace les Etats-Unis de «guerre nucléaire»

La Corée du Nord menace les Etats-Unis de «guerre nucléaire»

Asie-Pacifique

La Corée du Nord menace les Etats-Unis de «guerre nucléaire»

Pyongyang a présenté samedi de nouveaux prototypes de missiles balistiques lors d’une parade militaire géante. Inquiète, la Chine appelle au dialogue.

Après le secrétaire à la défense, James Mattis, en février, puis le secrétaire d’Etat, Rex Tillerson, en mars, le viceprésident des Etats-Unis, Mike Pence, devait effectuer une visite sous haute tension en Corée du Sud, samedi 15 avril, première étape d’une tournée de dix jours en Asie. Le même jour, une grande parade militaire a célébré à Pyongyang le 105e anniversaire de la naissance du fondateur de la dynastie nord-coréenne, Kim Il-sung, l’occasion d’exposer de nouveaux prototypes de missiles balistiques.

La perspective de cet anniversaire avait fait redouter un nouveau test nucléaire ou balistique, des programmes relancés spectaculairement depuis l’arrivée au pouvoir de Kim Jong-un, petit-fils du « pré- sident éternel », et entraîné le retour vers la péninsule coréenne du groupe aéronaval du porte-avions CarlVinson. Ce bâtiment avait participé à des manœuvres conjointes américaines et sud-coréennes le mois précédent. Et le ton était monté entre les Etats-Unis et la République populaire démocratique de Corée. Sur la place principale de Pyongyang, samedi, Choe Ryong-hae, un proche conseiller de Kim Jong-un, s’est adressé à la foule et a réitéré son avertissement à Washington : « Si les EtatsUnis mènent une provocation imprudente contre nous, notre pouvoir révolutionnaire répliquera dans l’instant par une frappe destructrice et nous répondrons à la guerre totale par la guerre totale et à la guerre nucléaire par notre style de guerre nucléaire». 

La Chine en appelle à la Russie

Pratiquement tous les jours de la semaine, le président Donald Trump s’était exprimé sur le dossier nordcoréen, le qualifiant jeudi de «problème» qui sera «traité». Le même jour, il avait assuré dans un message publié sur son compte Twitter avoir «une grande confiance dans le fait que la Chine va très bien s’occuper de la Corée du Nord. S’ils ne le peuvent pas, les EtatsUnis avec leurs alliés s’en chargeront ! » Le ministre des affaires étrangères chinois, Wang Yi, s’en était ému, assurant avoir «le sentiment qu’un conflit pourrait éclater à tout moment», ajoutant : «Je pense que toutes les parties concernées doivent être hautement vigilantes à l’égard de cette situation.»

La Chine souhaite d’ailleurs coopérer avec la Russie pour «contribuer à apaiser au plus vite la situation», a déclaré, vendredi soir, M. Wang à son homologue russe, Sergueï Lavrov, lors d’un échange téléphonique. Vendredi, un haut responsable de l’armée américaine, qui s’exprimait sous couvert de l’anonymat auprès de l’agence Associated Press, avait pourtant écarté l’hypothèse d’une riposte militaire à un nouveau test nucléaire ou balistique nord-coréen. Un peu plus tôt, des conseillers importants de l’administration américaine, s’exprimant également anonymement, avaient indiqué avoir mené à son terme un réexamen des options américaines pour parvenir à l’objectif d’une Corée du Nord dé- pourvue de toute arme nucléaire.

Lu 143 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

la migration sub-saharienne ne laisse personne indifférent

Alors que son ampleur se fait plus grande

la migration sub-saharienne ne laisse personne indifférent

Le marché locatif, entre anarchie et démesure

Saison estivale

Le marché locatif, entre anarchie et démesure

Abdelkader Messahel s'entretient avec son homologue jordanien Ayman Safadi

Derniers développements dans les territoires palestiniens occupés

Abdelkader Messahel s'entretient avec son homologue jordanien Ayman Safadi

L’euro s’envole dans le marché noir

Avec l’été qui est là

L’euro s’envole dans le marché noir

Mustapha Guitouni à Saint-Pétersbourg

Réunion du Comité ministériel de suivi Opep-non Opep

Mustapha Guitouni à Saint-Pétersbourg

Le ministère du Commerce s’implique

Gestion des ports des marchandises en souffrance au niveau des ports

Le ministère du Commerce s’implique

Problématiques et réalités

Les villes nouvelles en Algérie

Problématiques et réalités

Quelles retombées sur l’Algérie?

Le marché international du gaz en pleine mutation

Quelles retombées sur l’Algérie?

Quel sort pour les subsahariens?

Emigration clandestine

Quel sort pour les subsahariens?