LCA - «Sans ressources humaines, aucune entreprise ne peut progresser»

Carrefour Emploi 2017

Ali Belkhiri, commissaire du salon «Carrefour Emploi 2017»

«Sans ressources humaines, aucune entreprise ne peut progresser»

Par:  Réda Hadi

Le commissaire du salon national du recrutement «Carrefour Emploi 2017», a lors de son passage à la «Radio M», mis en exergue la nécessité valoriser davantage les ressources humaines, dans la progression de l’entreprise.

Certes, l’entreprise est la seule apte à créer des emplois, mais celle-ci reste tributaire de la bonne gestion de ses ressources humaines. Pour l’orateur sans ressources humaines, aucune entreprise ne peut progresser et évoluer. Si le salon est dédié en majeure partie à l’emploi, celui-ci admet tout de même, que le nerf de tout développement ne peut être que le facteur humain qu’il faut savoir manager et valoriser.

Pour étayer ses dires, M Belkhiri a mis en avant l’expérience de pays qui n’ont réussi qu’en mettant en place une politique audacieuse de développement et de valorisation de la ressource humaine. Fonction qu’ils ont priorisée avant tout pensée de développement. S’agissant de ce Carrefour qui va durer 3 jours, M Belkhiri le présente comme étant une plateforme qui regroupe les différents acteurs qui interviennent dans l’emploi. Par ailleurs, M Belkhiri a souligné aussi que ce genre de rendezvous dans d’autres pays est une banalité.

Par exemple, rien que pour l’université du Michigan, celle-ci n’organise pas moins de 19 salons de ce type pour favoriser et relancer l’emploi. «Dans ce pays, ce genre d’évènements est plutôt régional, et chaque université organise des «jobs fair». Reste qu’en Algérie ce genre d’évènement ne peut être que national avec tous les problèmes que cela peut comporter, car nos entreprises n’ont pas intégré l’apport et l’avantage de ce type d’évènement, dans leur stratégie d’emploi.

Par contre, le commissaire de « Carrefour » a souligné aussi que ce salon peut être l’opportunité aux entreprises de faire connaître les nouveaux emplois qu’ils recherchent et aux universités et écoles de mieux apprendre les besoins de celles-ci et de s’y adapter. De même que ce salon peut permettre l’émergence d’idées et leurs adaptations aux secteurs industriels. Classé numéro 1 du recrutement et de la formation, ce salon s’est imposé au fil des ans comme un des événements incontournables dans les domaines de la formation et du recrutement.

M Belkhiri réfute l’idée que la situation difficile que traverse le pays constituerait un obstacle à l’essor de ces deux domaines intimement liés que sont la formation et le recrutement, «du reste des éléments incontournables pour la relance de l’économie, et pour notre part, nous organisateurs de ces événements, restons convaincus qu’il existe actuellement tellement d’opportunités pour les entreprises» qu’il s’agit de dénicher.

«Certains secteurs économiques échappent à l’emprise des contrecoups de la crise et notre objectif est, précisément, d’aider à créer ce lien nécessaire entre l’offre et la demande afin de contribuer à l’émergence de partenariats bénéfiques pour les différentes parties en action», a encore plaidé Ali Belkhiri.

Lu 370 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Gaïd Salah aujourd’hui à Bordj El-Bahri

Réunion d'orientation des responsables des structures de formation de l’ANP

Gaïd Salah aujourd’hui à Bordj El-Bahri

300 000 opérations de retraits en trois jours

Algérie Poste/ Carte Edahabia

300 000 opérations de retraits en trois jours

581 enseignants grévistes radiés et 19 000 mis en demeure

Le ministère de l’Education sévit

581 enseignants grévistes radiés et 19 000 mis en demeure

«Certains intellectuels s’opposent à l’enseignement de l’arabe en France»

Jack Lang, ancien ministre français de la Culture

«Certains intellectuels s’opposent à l’enseignement de l’arabe en France»

90 safranières ont déjà été créées

L’or rouge en Algérie

90 safranières ont déjà été créées

Un produit que la lourdeur administrative peut faire disparaître

Le couteau «Bou Saâdi»

Un produit que la lourdeur administrative peut faire disparaître

Le parent pauvre de l’économie nationale

Les métiers artisanaux en Algérie

Le parent pauvre de l’économie nationale

Michel Cornaton dénonce le «mensonge d'Etat»

Dans une «guerre sans nom»

Michel Cornaton dénonce le «mensonge d'Etat»

1,1 million de personnes assistées par l’Etat

Agence de développement social (ADS)

1,1 million de personnes assistées par l’Etat

Une percée et du potentiel

Industrie du textile et des cuirs

Une percée et du potentiel