LCA - Des milliers de travailleurs du groupe Cevital dans la rue

ph: archive

Bejaïa

Des milliers de travailleurs du groupe Cevital dans la rue

Par:  lca

Des milliers de travailleurs, issus de plusieurs unités du groupe agro-industriel Cevital, réparties à travers le pays, ont battu le pavé, dimanche à Bejaia, pour réclamer le "dégel des investissements de leur employeur dans la wilaya de Bejaia", a-t-on constaté. 


Le dégel concerne principalement une usine de trituration de graine oléagineuse, prévue à l’intérieur de l’enceinte portuaire, qui fait l’objet d’un contentieux avec l’entreprise portuaire de Bejaia (EPB).Organisée par un comité de soutien aux travailleurs du groupe Cevital et aux investissements économiques de Bejaia, la marche a démarré du complexe agroalimentaire du groupe, situé aux alentours de la zone portuaire, et s’est poursuivie jusqu’au siège de la wilaya où une prise de parole a été tenue.

Les intervenants, pour l’essentiel des membres de ce comité, ont mis l’accent sur la "nécessité de libérer les investissements" dans la wilaya objet, à leur sens, de "blocages délibérés et caractérisés". Le cas de ce projet d’usine de trituration étant vu comme "symptomatique des contraintes infligées à l’acte d’investir dans la région", selon eux. Les manifestants ont adhéré à l’idée de créer un "consensus national" autour de cette affaire et "d’engager rapidement un travail de sensibilisation de l’opinion publique pour faire aboutir le projet de cet investissement". Contacté par l’APS, le PDG du port de Bejaia, Djelloul Achour, placé au cœur de ce contentieux, s'est dit "perplexe" face à ce qu’il croit être de "l’acharnement". "Le port de Bejaia a déjà accordé un terrain pour la construction d’une unité de trituration par le passé. Mais, celui-ci a été détourné pour d’autres besoins, non prévus dans le plan de charge initial de l’entreprise, notamment la réalisation de silos à grains. Maintenant, il n’y’a plus de place dans l’enceinte du port, qui déjà souffre d’exiguïté", a-t-il expliqué. La manifestation s’est déroulée dans le calme et s’est achevé sans incidents.

Lu 236 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Les industries sidérurgiques et mécaniques (ISMMEE) à la traîne

Hausse de la production du secteur public en 2017

Les industries sidérurgiques et mécaniques (ISMMEE) à la traîne

Kaouane laisse aux chaînes privées de choisir leurs satellites

Après le lancement d’Alcomsat-1

Kaouane laisse aux chaînes privées de choisir leurs satellites

Ces milliers d’emplois perdus en 2017

Crise financière, gel des projets, cessations d’activités…

Ces milliers d’emplois perdus en 2017

La Caci veut capitaliser la «dynamique» bilatérale

Algérie-France

La Caci veut capitaliser la «dynamique» bilatérale

Visite guidée à la presse écrite et audio-visuelle

Antenne de l’Ansej de Tipasa

Visite guidée à la presse écrite et audio-visuelle

Des contrats pour le développement du champ de Tinhert signés

Après la visite d’Ouyahia du champ gazier de Reggane Nord

Des contrats pour le développement du champ de Tinhert signés

Utopique et inefficace

Proposition d’«un nouveau dinar» par l’ex-ministre de la Prospective

Utopique et inefficace

L'Algérie réitère sa condamnation

Transfert de l'ambassade américaine à El-Qods

L'Algérie réitère sa condamnation

Ouyahia « ouvrira les vannes » du complexe gazier de Reggane

Le Premier ministre en visite de travail aujourd’hui à Adrar

Ouyahia « ouvrira les vannes » du complexe gazier de Reggane