LCA - Lancement d’une procédure de récupération des terrains non exploités

zone d’activité de Fréha

Tizi Ouzou - zone d’activité de Fréha

Lancement d’une procédure de récupération des terrains non exploités

Par: 

Une procédure de récupération des terrains non exploités par les investisseurs au niveau de la zone industrielle de Fréha a été lancée, à travers l’envoi de mises en demeure aux concernés, a-t-on appris jeudi du directeur de l’industrie et des mines.

S’exprimant en marge de l’inauguration du projet d’une centrale d’achat en produits laitiers, stockage et distribution, Belbaki abderrahim a expliqué que des mises en demeure ont été adressées à une vingtaine de porteurs de projets qui ne se sont pas manifestés depuis l’attribution des lots de terrains, lesquels feront l’objet d’une récupération dans le cas où ils ne relancent pas la procédure de concrétisation des investissements proposés.

Il a rappelé que sur les 52 lots existants au niveau de la zone d’activité de Fréha, d’une superficie exploitable de 11,2 hectares, 32 ont été attribués, dont seulement six (06) sont installés. Face à cette situation, le wali de Tizi Ouzou, Mohammed Boudarbali a insisté sur l’obligation de réaliser les investissements prévus, faute de quoi les terrains seront récupé- rés et attribuer à d’autres promoteurs qui désirent apporter leur contribution au développement économique de la wilaya de Tizi Ouzou.

Il a expliqué que des facilitations des procédures administratives ont été accordées aux investisseurs privés dans le but de leur assurer un accompagnement efficace dans la réalisation de leurs projets. C’est le cas, notamment, pour l’attribution des actes de concession et des permis de construire que la direction de l’industrie et des mines délivre dans une durée n’excédant pas à 15 jours, a-t-il assuré. Abordant des conditions d’exploitation de la zone, des chefs d’entreprises ont soulevé la contrainte de non raccordement de cet espace économique au réseau d’alimentation en eau potable malgré les multiples requêtes menées auprès des services municipaux et de la direction des ressources en eau.

En réponse, le wali a instruit les responsables concernés de prendre en charge cette doléance et essayer d’étudier les diffé- rentes possibilités pouvant garantir le raccordement de la zone aux différents réseaux pour permettre aux investisseurs d’évoluer dans les meilleures conditions. A noter que huit (08) autres projets sont actuellement en cours de lancement et l’installation des chantiers interviendra juste après la délivrance des permis de construire par la DMI.

Parmi ces projets, figurent une unité de fabrication de matériel et mobilier médical exportable vers les pays africain, selon les explications fournies sur place par le promoteur, un atelier de fabrication de câbles LAN et optique importés actuellement de Chine, une usine de fabrication de vis et rivets (Boulonnerie) importés également de l’étranger et une extension d’une unité de production de carrelage monocouche.

Lu 133 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

L'APN adopte à la majorité le plan d'action du gouvernement

présenté par le Premier ministre, Abdelmadjid  Tebboune

L'APN adopte à la majorité le plan d'action du gouvernement

Flissi et Benbaziz passent en demi-finales

Boxe/Championnat d’Afrique 2017

Flissi et Benbaziz passent en demi-finales

El Othmani mise sur les régions

Equité territoriale (Maroc)

El Othmani mise sur les régions

Cesser les dépenses publiques et en appeler aux ressources du marché

Ce que déduisent les experts du plan d’action:

Cesser les dépenses publiques et en appeler aux ressources du marché

«Le prochain code de travail ne sera pas tendre avec les travailleurs»

Un ancien syndicaliste affirme:

«Le prochain code de travail ne sera pas tendre avec les travailleurs»

Cesser les dépenses publiques et en appeler aux ressources du marché

Ce que déduisent les experts du plan d’action

Cesser les dépenses publiques et en appeler aux ressources du marché