LCA - Plus d’argent en 2018 pour les communes

Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib ph: archive

Approvisionnement en eau potable

Plus d’argent en 2018 pour les communes

Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a affirmé, dimanche à M’sila, que le gouvernement a décidé de doubler en 2018 l’enveloppe financière octroyée aux opérations d’approvisionnement en eau potable dans les programmes communaux de développement (PCD).


Les disparités entre communes, voire régions entières en matière d’approvisionnement en eau potable, relèvent d’autant plus d’une «anomalie», que la pluviométrie et la proximité des barrages d’eau ne leur font pas défaut. D’où l’explication qui tiendrait de deux ordres : le déficit qu’accusent des communes par rapport à d’autres en termes de développement local, notamment en matière d’infrastructures dédiées à l’alimentation en eau pot able d’une part, et les mauvaises priorités des responsables locaux quant à définir les besoins des populations au sein des plans de développement locaux, (PCD), d’autre part

Le ministre a, dès lors, indiqué que 100 milliards de dinars ont été mobilisés à l’échelle nationale pour l’eau potable et l’amélioration du cadre de vie des populations, tout en donnant des instructions aux responsables locaux du secteur pour établir des priorités en matière d’alimentation en eau potable afin de réduire le déficit enregistré dans plusieurs communes de cette wilaya.

Le ministre a, en outre, indiqué qu’une décision a été prise pour que les études pour les grands transferts d’eau à partir du Sud du pays vers les Hauts Plateaux, limités dans l'approvisionnement en eau potable, soient élargies à l’irrigation agricole.

M. Necib a reçu des explications sur le désenvasement du barrage de Ksob duquel plus de 2 millions de m3 de vase ont été retirés depuis 2014, selon les techniciens des ressources en eau de la wilaya, pour qui, la vanne enfouie sera «prochainement» atteinte. 

Concernant le périmètre d’irrigation de ce barrage, en cours de réaménagement, il a été indiqué que 4 000 hectares y seront irrigués, soit la même surface irriguée que durant les années 1960.

Le ministre, qui a poursuivi sa tournée dans la wilaya par la visite d’un forage albien à Ouled Mansour, a présidé, hier, lundi, la mise en service du barrage de  Soubella, dans la commune de Magra, appelé à contribuer à l’amélioration de  l’approvisionnement en eau potable de sept communes de l’est de la wilaya.

A Boussaâda, le ministre mettra en service un forage albien et lancera à Aïn Lahdjal le projet de transfert d’eau potable vers Boussaâda à partir du barrage de Koudiat Acerdoune (de la wilaya de Bouira), avant de visiter la station d’épuration des eaux usées de Sidi Aïssa.

Lu 170 fois Dernière modification le lundi, 18 décembre 2017 21:16

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Sa distribution hors ménages strictement interdite

Décret sur le lait en sachet subventionné

Sa distribution hors ménages strictement interdite

Prévision de 400 000 postes d’emploi en 2018

Dans le secteur économique, selon l’Anem

Prévision de 400 000 postes d’emploi en 2018

Le privé pas très emballé

Investissements dans les énergies renouvelables

Le privé pas très emballé

Des peines de prisons de 3 à 6 ans à l’encontre des accusés

Evasion fiscale de Bein Sport en Algérie  

Des peines de prisons de 3 à 6 ans à l’encontre des accusés

«La finance islamique hallal»

Bouabdellah Ghlamallah

«La finance islamique hallal»

Le ministère met en place un plan spécial

Prise en charge des sans-abris en hiver

Le ministère met en place un plan spécial

La transition énergétique en question

Conférence-exposition du FCE demain à Alger

La transition énergétique en question

Renault, maître du marché automobiles en Algérie

Avec 62% du marché algérien

Renault, maître du marché automobiles en Algérie

Les malades livrés à eux-mêmes

Grève des résidents et paramédicaux à Alger

Les malades livrés à eux-mêmes

Tiguentourine reprend des couleurs

5 ans après l’attentat terroriste

Tiguentourine reprend des couleurs