LCA - Saisie de marchandise prohibée d’origine israélienne

Port d’Annaba ph: archive

Port d’Annaba

Saisie de marchandise prohibée d’origine israélienne

Les services des Douanes opérant au niveau du port d’Annaba ont procédé durant les derniers jours à la saisie d’une marchandise d’origine israélienne consistant en une carte électronique importée de France, entre autres équipements de télécommunication, par un opérateur
économique, a indiqué un communiqué des services des Douanes parvenu hier à notre rédaction.


«La marchandise en question a été découverte lors de la visite physique minutieuse effectuée par les agents des Douanes dans le cadre du traitement de la déclaration en douane relative à cette opération d’importation.

C’est alors qu’il a été constaté que le produit découvert portait la mention «Made in Israël», sur l’emballage et sur le produit lui-même. La valeur de ce dernier a été estimée à 80 113,16 DA», ajoute ledit communiqué signé par le chef d’inspection des Douanes à Annaba, Reda Mehafdi.

Il est important de rappeler que les services des douanes avaient auparavant pu déjouer des tentatives d’introduction sur le territoire national de produits d’origine israélienne, pour lesquels des procédures ont été établies et transmises aux services de la justice.
Il s’agit de la saisie de 58 colis le mois de décembre 2016, renfermant 5 815 joggings pour enfants, importés de Chine et portant la mention «Made in Israël ».

Il s’agit également de la saisie le mois de janvier 2017 de 515 filtres (filtres à air, filtres à l’huile, filtres à essence), importés de Chine et portant la même mention. Il est important de souligner, par ailleurs, que les services des Douanes à Annaba ont pu constater plusieurs infractions à la législation permettant ainsi la saisie plusieurs types de produits prohibés et des quantités importantes de ces derniers : psychotropes y compris l’Ecstazy, produits sensibles (caméras de surveillance, drones, appareils de télécommunication, brouilleurs, cartouches/balles, pétards et produits pyrotechniques, tractes subversifs,…etc.

Lesdites opérations ont été effectuées au niveau du port d’Annaba, de l’aéroport Rabah-Bitat, un entrepôt public sous douanes, le centre de tri postal…etc., et ce, grâce aux efforts déployés
par les différents services (brigades des Douanes d’Annaba et Guelma, l’inspection du contrôle des opérations commerciales, la recette principale des Douanes, services de contrôle du centre de tri postal…etc.) pour la lutte contre toutes les formes de fraude et de
contrebande.

Lu 173 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Les industries sidérurgiques et mécaniques (ISMMEE) à la traîne

Hausse de la production du secteur public en 2017

Les industries sidérurgiques et mécaniques (ISMMEE) à la traîne

Kaouane laisse aux chaînes privées de choisir leurs satellites

Après le lancement d’Alcomsat-1

Kaouane laisse aux chaînes privées de choisir leurs satellites

Ces milliers d’emplois perdus en 2017

Crise financière, gel des projets, cessations d’activités…

Ces milliers d’emplois perdus en 2017

La Caci veut capitaliser la «dynamique» bilatérale

Algérie-France

La Caci veut capitaliser la «dynamique» bilatérale

Visite guidée à la presse écrite et audio-visuelle

Antenne de l’Ansej de Tipasa

Visite guidée à la presse écrite et audio-visuelle

Des contrats pour le développement du champ de Tinhert signés

Après la visite d’Ouyahia du champ gazier de Reggane Nord

Des contrats pour le développement du champ de Tinhert signés

Utopique et inefficace

Proposition d’«un nouveau dinar» par l’ex-ministre de la Prospective

Utopique et inefficace

L'Algérie réitère sa condamnation

Transfert de l'ambassade américaine à El-Qods

L'Algérie réitère sa condamnation

Ouyahia « ouvrira les vannes » du complexe gazier de Reggane

Le Premier ministre en visite de travail aujourd’hui à Adrar

Ouyahia « ouvrira les vannes » du complexe gazier de Reggane