LCA - Google s’attaque à la cartographie de la santé humaine

Google s’attaque à la cartographie de la santé humaine

États-Unis

Google s’attaque à la cartographie de la santé humaine

Par: 

Verily, filiale d’Alphabet (ex-Google) spécialisée dans la santé, souhaite suivre 10 000 volontaires pendant quatre ans pour constituer une large base de données médicales, rapportent plusieurs médias dont The Verge et CNBC.

Nous avons cartographié le monde. Nous voulons désormais cartographier la santé humaine » se justifie Verily. Baptisé «Baseline», le projet a démarré en 2014 auprès de 175 volontaires. Son but est toujours le même mais il prend de l’ampleur. La start-up souhaite concevoir un outil « qui puisse être utilisé pour mieux comprendre la transition entre la bonne santé et la maladie, et identifier des facteurs de risques additionnels pour les maladies ».

Montre connectée et questionnaire

Le principe de l’expérience ? Choisis pour être représentatifs de la population américaine, les volontaires devront porter la montre connectée «Study Watch» conçue par Verily. Celle-ci devra toujours rester au poignet des candidats à l’observation. Munie de nombreux capteurs, la montre connectée permet notamment d’analyser le rythme cardiaque. La société américaine indique également sur son blog qu’elle recueillera des «données cliniques, physiques, environnementales, moléculaires et génétiques, des images médicales et des informations fournies par les participants eux-mêmes». Les volontaires devront également se soumettre à un questionnaire sur Internet concernant le sommeil, l’humeur ou l’activité physique.

Des données anonymes

Toutes ces données seront collectées sur les serveurs de Google et mis à disposition des chercheurs et pour cet usage, anonymisées. Les participants pourront obtenir régulièrement une copie de leurs résultats. La vague de recrutement va commencer en Californie, dans la baie de San Fransisco et en Caroline du Nord, à l’autre bout du pays. Une «compensation» et des «avantages» sont prévus pour les participants, a expliqué Verily, sans en dire davantage.

Lu 276 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

Un tanker américain de GNL est attendu en Lituanie

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Malgré la conjoncture difficile

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Un recul de 42% pour le déficit commercial

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

14,82 milliards de dollars de transferts sociaux pour 2017

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

Les handicaps du handicapé

Accessibilité, paupérisation, manque de perspective

Les handicaps du handicapé

Youcef Yousfi recadre la problématique

Construction automobile

Youcef Yousfi recadre la problématique

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

Investissement étranger en Algérie

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

On en jugera sur les faits

Actuel gouvernement : changement de cap ou pas

On en jugera sur les faits

Mais est-ce suffisant ?

Une production céréalière en augmentation

Mais est-ce suffisant ?

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

Des spécialistes déplorent la logique de «pression» de l’ancien gouvernement

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Karim Ouamane, DG de l’Agence nationale des déchets (AND) 

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati

Traitement des effluents dans l'industrie

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati