LCA - L’attaque donne toujours des soucis à l’entraîneur Put

USM Alger

USM Alger avant d’affronter le Zamalek

L’attaque donne toujours des soucis à l’entraîneur Put

Par: 

Le manque de réalisme des attaquants de l’USM Alger est le principal souci de l’entraîneur du champion d’Algérie en titre, Paul Put, avant de rendre visite au Zamalek du Caire, vendredi dans le cadre de la troisième journée de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique de football, a indiqué le Belge à l’issue du nul face au NA Hussein-Dey (1-1), lundi soir en match comptant pour la mise à jour de la 27e journée de la Ligue 1.

Ce qui m’inquiète le plus, c’est cette incapacité de mon équipe de trouver des solutions à ce problème d’inefficacité offensive. Dans ce match, nous nous sommes encore une fois procuré des occasions nettes de scorer, mais sans pour autant parvenir à les transformer en buts», a regretté Put devant la presse. Les Rouge et Noir de la capitale misaient énormément sur ce derby pour se refaire une santé après leur défaite au Zimbabwe face à Cap United (2-1) pour leur précédente sortie continentale il y a près de dix jours. Mais l’USMA, qui a été menée d’entrée au score avant d’égaliser quelques minutes après, n’a pas profité de cette aubaine pour également remonter sur le podium.

L’équipe reste scotchée à la 4e place avec 44 points, devancée d’une unité par le troisième, l’USM Bel-Abbès, son adversaire lors de la prochaine journée, et de trois par le dauphin, le MC Alger (47 pts), au moment où l’ES Sétif caracole en tête du classement avec 51 unités et se rapproche d’un nouveau titre de champion. Eliminés également en huitièmes de finale de la coupe d’Algérie, les Usmistes jettent désormais toutes leurs forces en compétition africaine pour sauver leur saison.

Mais leur prochaine sortie dans le groupe B de la phase de poules se présente sous de mauvais auspices, étant donné qu’outre ce manque de réalisme dont souffre l’équipe, la défense laisse apparaître à son tour des signes de faiblesse, selon le coach Put lui-même, qui a qualifié de «fragile» son arrière-garde. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, l’ancien sélectionneur du Burkina Faso devra également faire face à ce cas d’indiscipline qui a surgi quelques heures avant le derby contre le NAHD et qui concerne son défenseur international, Mohamed Benyahia. Ce dernier a quitté le groupe après s’être disputé avec le premier responsable du club, Rebouh Haddad.

Lu 279 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

Un tanker américain de GNL est attendu en Lituanie

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Malgré la conjoncture difficile

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Un recul de 42% pour le déficit commercial

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

14,82 milliards de dollars de transferts sociaux pour 2017

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

Les handicaps du handicapé

Accessibilité, paupérisation, manque de perspective

Les handicaps du handicapé

Youcef Yousfi recadre la problématique

Construction automobile

Youcef Yousfi recadre la problématique

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

Investissement étranger en Algérie

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

On en jugera sur les faits

Actuel gouvernement : changement de cap ou pas

On en jugera sur les faits

Mais est-ce suffisant ?

Une production céréalière en augmentation

Mais est-ce suffisant ?

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

Des spécialistes déplorent la logique de «pression» de l’ancien gouvernement

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Karim Ouamane, DG de l’Agence nationale des déchets (AND) 

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati

Traitement des effluents dans l'industrie

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati