LCA - Les responsables font part des obstacles

L’Association pour la promotion et le développement du sport féminin

L’Association pour la promotion et le développement du sport féminin

Les responsables font part des obstacles

Par: 

Les responsables de l’Association nationale pour la promotion et le développement du sport féminin des différentes wilayas du pays, ont fait part vendredi, des multiples obstacles qu’elles rencontrent sur le terrain, lors de l’exercice de leurs fonctions, afin de promouvoir et développer la pratique sportive féminine, qui ne bénéficie pas de subventions ni de l’utilisation des infrastructures sportives, en raison des mentalités existantes.

Notre association fait face à un tas de problèmes qui l’empêchent de concrétiser son plan d’action, pour des raisons inconnues, et nous ne bénéficions d’aucune aide de la part de la Direction de la Jeunesse et des sports, et surtout nous n’avons pas droit à l’accès aux infrastructures sportives» a déclaré en substance la représentante de la wilaya de Médéa. Son homologue de la wilaya de Tamanrasset abonde dans le même sens en soulignant que «le caractère conservateur de la région, empêche les filles de pratiquer le sport, ou s’occuper des loisirs, ou de prendre soin de sa santé.

«Nous axons nos efforts sur la nécessité d’inciter le maximum de filles à pratiquer les sports féminins», atelle ajouté. A cette occasion, la pré sidente de l’association, Dounia Hedjab a présenté le bilan de l’association et sa contribution pour la promotion du sport féminin en Algérie, ainsi que la carte nationale et les perspectives en 2017. Ce plan d’action prévoit l’organisation de nombreuses manifestations d’envergure dont le festival national du sport fé minin, la course nationale du crosscountry, la coupe de l’association nationale des sports collectifs, en enfin une fête nationale organisée en l’honneur des sportives ayant honoré les couleurs nationales.

La présidente de l’association a profité de la présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, ElHadi OuldAli pour solliciter du département ministériel de venir en aide à l’association afin qu’elle puisse concrétiser son plan d’action. «L’aide morale et maté rielle a nettement diminué durant la période 20102016, ce qui réduit notre activité à 25 % au niveau de 18 wilayas» a précisé, la présidente. Le ministre s’est engagé à apporter l’aide nécessaire à cette association qui «s’emploie à réunir toutes les compétences algériennes et les encadrer afin de s’illustrer sur la scène nationale et internationale», soulignant que le problème de la promotion féminine et les compé tences étaient marginalisées, et qu’il est temps de s’en occuper dans tous les domaines dans le respect de ses spécificités.

Lu 264 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

Un tanker américain de GNL est attendu en Lituanie

Menace sur le gaz algérien en Europe ?

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Malgré la conjoncture difficile

L’économie nationale a réalisé, en 2016, un taux de croissance appréciable

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Un recul de 42% pour le déficit commercial

Le gouvernement peine toujours à réduire la facture des importations

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

14,82 milliards de dollars de transferts sociaux pour 2017

Le casse-tête qui ne tardera pas à s’inviter dans les débats

Les handicaps du handicapé

Accessibilité, paupérisation, manque de perspective

Les handicaps du handicapé

Youcef Yousfi recadre la problématique

Construction automobile

Youcef Yousfi recadre la problématique

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

Investissement étranger en Algérie

Des spécialistes préconisent un «système fiscal incitatif»

On en jugera sur les faits

Actuel gouvernement : changement de cap ou pas

On en jugera sur les faits

Mais est-ce suffisant ?

Une production céréalière en augmentation

Mais est-ce suffisant ?

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

Des spécialistes déplorent la logique de «pression» de l’ancien gouvernement

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Karim Ouamane, DG de l’Agence nationale des déchets (AND) 

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati

Traitement des effluents dans l'industrie

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati