Préserver l'unité nationale

Leitmotiv des différents partis politiques

Par: 
Lu 90 fois

Les opinions et positions de la classe politique concernant les solutions susceptibles de traiter la crise que traverse l'Algérie, aussi divergentes soient-elles, convergent toutes sur la préservation de l'unité nationale et la stabilité du pays.

En cette période de crise politique que vit l'Algérie, les différentes formations politiques et personnalités nationales proposent leurs approches pour trouver des solutions pour surmonter la situation actuelle, qualifiée d'«impasse». Des propositions qui ont, toutes, pour objectif de préserver l'unité du pays et prémunir le pays contre tout danger.

Dans une déclaration faite mardi, le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd-Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), a souligné que «l'application de l'article 102 de la Constitution constitue la seule alternative constitutionnelle pour préserver la stabilité du pays», estimant qu'il est nécessaire, voire impératif d'adopter une solution pour sortir de la crise, une solution qui réponde aux revendications légitimes du peuple algérien et garantisse le respect des dispositions de la Constitution et le maintien de la souveraineté de l'Etat.

Cette solution est «à même d'aboutir à un consensus et faire l'unanimité auprès de toutes les parties», a-t-il dit, ajoutant que cette solution est stipulée dans l'article 102 de la Constitution.

Dans ce cadre, le général de corps d'armée a appelé à «faire prévaloir les intérêts suprêmes du pays pour le préserver de toute situation incertaine», soutenant que la sortie de crise en Algérie exige une solution qui «s'inscrit exclusivement dans le cadre de la Constitution, seul garant d'une situation politique stable».

L'unité nationale a toujours été l'élément catalyseur de toutes les positions exprimées par les différentes formations politiques et la pierre angulaire des discours de leurs responsables. Elle est la règle sur laquelle tous les partis s'accordent, en étant constamment au centre des rendez-vous politiques et des communiqués ayant sanctionné les réunions périodiques de ces partis.

Pour le Rassemblement national démocratique (RND), «Rien n'est plus important que de prémunir l'Algérie contre toute impasse ou crise. Aucun gouvernement, ni pouvoir n'est plus cher que l'Algérie», selon son secrétaire général, Ahmed Ouyahia, qui a souligné que «la conjoncture actuelle exige notre mobilisation et le resserrement de nos rangs pour permettre à l'Algérie de surmonter cette crise, en faisant prévaloir la sagesse au service de l'intérêt national».

LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..

Incarcération du DG du Centre hospitalo-universitaire de Sétif

Pour dilapidation des deniers publics

Incarcération du DG du Centre hospitalo-universitaire de Sétif

L’activité hôtelière en chute libre

En raison de la crise politique en Algérie

L’activité hôtelière en chute libre

Vers l'adoption d'une nouvelle stratégie

Ecole supérieure de la sécurité sociale

Vers l'adoption d'une nouvelle stratégie

77 lettres d'intention déposées

Candidatures à la présidentielle du 4 juillet

77 lettres d'intention déposées