Militantes déshabillées au commissariat de Baraki

Un 3e «contrôle préventif de sécurité», selon la sûreté de la wilaya d'Alger

Par: 
Lu 101 fois

La sûreté de la wilaya d'Alger à réagi, hier après-midi, à ce qui est convenu d'appeler l'affaire des manifestantes déshabillées  au commissariat de Baraki en soutenant qu'il s'agit d'un «contrôle préventif de sécurité» pour s'assurer qu'elles ne dissimulent pas d'objets dangereux pouvant être utilisés contre leur propre personne».

La sûreté de la wilaya d'Alger dément toute maltraitance des quatre citoyennes à l'intérieur dudit commissariat et qualifie les témoignages de personnes interpellées lors de l'empêchement du rassemblement à la Grande-Poste d'Alger samedi dernier d'allégations visant à ternir l'image de la Sûreté nationale.

Les quatre citoyennes et six autres personnes conduites à ce commissariat ont été relâchées après les procédures d'usage dans des conditions normales, a assuré la même source.

Dernière modification le lundi, 15 avril 2019 20:31
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..