Discours d’Ahmed Gaïd-Salah

Un plan de déstabilisation vise l’Algérie depuis 2015

Par:  Naama Abbas
Lu 166 fois

Tout en rassurant le peuple algérien sur le soutien indéfectible de l’Armée nationale populaire, qui, dit-il, continuera à l’accompagner avec la même détermination et résolution, le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire et vice-ministre de la Défense nationale a, dans son discours prononcé à partir de la première région militaire, révélé qu’il existait un plan malveillant de déstabilisation de l’Algérie.


Selon Ahmed Gaïd-Salah, les services de sécurité algériens ont recueilli des informations avérées faisant état d’un plan malveillant de déstabilisation  pour mener le pays vers une impasse et dont les prémices remontent aux années 2015. Lorsque les trames et les visées du complot ont été révélées, nous œuvrons sereinement et avec patience à démanteler les bombes à retardement qu’ont implantées ces corrompus et corrupteurs dans les différents secteurs et structures vitaux de l’Etat.

Le vice-ministre de la Défense a trop dit ou peu, qui veut déstabiliser le pays ? Qui sont ces forces qui œuvrent actuellement dans l’ombre ?

En parlant de corrupteurs et de corrompus, à qui fait-il allusion ? Des pays étrangers sont- ils mêlés à ce complot ? Les dernières arrestations de certains magnats et hommes d’affaires, ainsi que de hauts gradés militaires,  ont-elles un lien avec ce complot ? Faisant encore une fois allusion à l’ancien chef des renseignements démis de ses fonctions. Autant de questions sur lesquelles le vice-ministre de la Défense n’pas donné d’explications.

Dans une nouvelle allocution prononcée hier matin, toujours à partir de la 1re Région militaire le vice-ministre de la Défense nationale a dénoncé ceux qui portent une animosité profonde à l’Algérie et son peuple, et ce, en conspirant avec des parties intérieures qui ont vendu leurs âmes, et hypothéqué l’avenir de leurs concitoyens pour des fins et intérêts personnels étroits.

Le vice-ministre de la Défense révèle l’interpellation la semaine passée d’individus en possession d’armes à feu, d’armes blanches et de grenades lacrymogènes ainsi qu’une grande quantité de psychotropes et des moyens de communication. Le général de corps d’armée a appelé l’appareil de la justice à accélérer la cadence des poursuites judiciaires concernant les affaires de corruption et de dilapidation des deniers publics et de juger tous ceux qui ont pillé l’argent du peuple.

Par Naama Abbas  

Dernière modification le mercredi, 24 avril 2019 21:03

A LIRE AUSSI..

La nouvelle loi sur les hydrocarbures sera-t-elle reportée?

Investissements énergétiques en Algérie

La nouvelle loi sur les hydrocarbures sera-t-elle reportée?

Le pétrole repart à la hausse après ses plus fortes pertes de l’année 2019

Le marché connaît une grande agitation due à la pression américaine

Le pétrole repart à la hausse après ses plus fortes pertes de l’année 2019