Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/lechiffr/public_html/components/com_k2/models/item.php on line 877

Le marché pétrolier proche de l’équilibre

L’Opep rassure de l’efficacité de la couverture de la demande

Par:  Abdelkader Mechdal
Lu 180 fois

Malgré les tensions provoquées par les Etats-Unis d’Amérique, en relation avec les sanctions contre l’Iran et la guerre commerciale avec le géant chinois, les prix du pétrole ont clôturé la semaine avec une diminution en liaison avec l’augmentation continue des stocks américains, ce qui pèse sur l’appréciation que doit faire l’Opep+ dans sa réunion de coordination aujourd’hui, dimanche, à Djeddah en Arabie Saoudite, concernant l’attitude à observer pour défendre les intérêts des pays producteurs.


Par Abdelkader Mechdal Economiste       

Les prix du pétrole ont fini la semaine par un recul, certes pas important, mais très significatif par rapport à la conjoncture marquée par des tensions de guerre dans le Golfe, entre l’Iran et les Etats-Unis d’Amérique qui maintiennent leur embargo sur les ventes de pétrole iranien, ainsi que leur bras de fer commercial qui les oppose contre la Chine. Ainsi, les prix ont connu ce vendredi dernier, une diminution de 0.6% pour perdre 41 cents du dollar US pour le référentiel Brent de la mer du Nord, pour se stabiliser au niveau de 72.21 dollars le baril, tandis que le référentiel américain WTI a connu de sa part une diminution de 0.20% pour perdre 11 cents du dollars US, et arriver au niveau de 62.73 dollars le baril.

Le solde des transactions durant la semaine dernière connaît ainsi une évolution positive de l’ordre de 1.7%, ce qui peut être considéré comme un indice de stabilité du marché, puisqu’en dépit du manque du pétrole de l’Iran et du Venezuela, et la réduction des quotas des pays de l’Opep+, on enregistre une augmentation continue des stocks américains, ce qui veut dire que le marché est presque équilibré, facilitant la tâche des pays producteurs qui ont à examiner l’attitude à prendre quant aux pressions américaines sur les pays de l’Opep et sur l’Arabie Saoudite en particulier, pour faire augmenter la production, sous le prétexte de compenser les quotas des pays sous sanctions américaines.

Un autre point menaçant les intérêts des pays producteurs est celui du «moral des investisseurs», affecté par les craintes quant à l’incertitude qui plane sur les  négociations commerciales sino-américaines, ce qui les pousse à réviser leurs engagements d’investissement dans le domaine pétrolier à la baisse, chose qui n’arrange pas les besoins de renouvellement des capacités chez les pays de l’Opep en particulier.

Ceci dit, les pays de l’Opep veulent jouer à l’apaisement sur les marchés, en insistant sur leur engagement pour assurer un approvisionnement relatant la demande effective des pays consommateurs, par le biais d’une intervention efficace, qui garantira l’acheminement du pétrole selon la demande exprimée. Ce grand principe vient dans le sillage des préparatifs pour la rencontre qui va les regrouper avec les pays hors-Opep, fin juin prochain pour décider du maintien ou non de l’accord de retrait d’une quantité de 1.2 million de barils par jour, dont la part de l’Opep est de l’ordre de 800 mille barils par jour.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/lechiffr/public_html/templates/yoo_luna/html/com_k2/templates/default/item.php on line 276

A LIRE AUSSI..

Des réussites malgré les entraves réglementaires

Pénétration des marchés extérieurs par les entreprises algériennes

Des réussites malgré les entraves réglementaires

Djellab fait le point

Ramadhan, permanence de l'Aïd et saison estivale

Djellab fait le point