La tenue de l'élection présidentielle barrera la route à ceux qui tentent de prolonger la crise
20 Mai 2019
Partager

Gaïd-Salah

La tenue de l'élection présidentielle barrera la route à ceux qui tentent de prolonger la crise

Par: 
Lu 566 fois

Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd-Salah a affirmé, lundi à Ouargla, que la tenue de l'élection présidentielle barrera la route à ceux qui tentent de prolonger la crise», appelant à l'accélération de l'installation d'une instance indépendante chargée de l'organisation et la surveillance des élections, a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

«La tenue de l'élection présidentielle barrera la route à ceux qui tentent de prolonger cette crise, car la principale démarche consiste en l'impérative accélération de l'installation d'une instance chargée de l'organisation et la surveillance de l'élection. Nous attendons, dans ce cadre, l'accélération de le prise des mesures adéquates pour l'activation de ce mécanisme constitutionnel, en tant qu'outil juridique le plus approprié pour préserver la voix de l'électeur et assurer la crédibilité des élections», a fait savoir le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd- Salah dans une allocution d'orientation prononcée lors d'une rencontre avec les cadres et les personnels du secteur, durant la 2e journée de la visite de travail et d’inspection effectuée dans la 4e Région militaire à Ouargla.

Pour le vice- ministre de la Défense nationale, «la tenue de l'élection présidentielle permettra d'éviter le piège du vide constitutionnel, et ce qu'il implique comme risques et dérapages aux graves conséquences, d'où la nécessité pour l'ensemble des citoyens algériens, jaloux de la réputation de leur pays, de ses intérêts et de sa place dans le concert des nations, d'adhérer à cette démarche décisive pour l'avenir du pays».

Dernière modification le lundi, 20 mai 2019 19:07
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..

«La seule solution de crise c’est un dialogue sérieux»

Abdelkader Bengrina président du mouvement «El Bynaa El Wattani» 

«La seule solution de crise c’est un dialogue sérieux»

Bedoui face à la fronde qui s’annonce

Marches populaires, baisse des prix du pétrole, contestations sociales

Bedoui face à la fronde qui s’annonce

Les citoyens continuent de réclamer le changement

27e vendredi du Hirak à Alger

Les citoyens continuent de réclamer le changement