Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/lechiffr/public_html/components/com_k2/models/item.php on line 877

La régulation des marchés par le stockage des produits frais

Les autorités devant la charge de la double protection des producteurs et des consommateurs

Par:  Abdelkader Mechdal
Lu 313 fois

La régulation des prix des produits agricoles par le stockage/déstockage reste insuffisante, tant que ni les producteurs ni les consommateurs finaux, n'en tirent profit réellement, et que le marché affiche tout au long de l'année, du moins hors saison de production, des niveaux de prix exorbitants, affectant ainsi le pouvoir d'achat des consommateurs et mettant en danger la pérennité de la production elle-même, faute de moyens d'investissement.


Par Abdelkader Mechdal Economiste

En fait, les prix sur les marchés de détail ne reflètent pas le niveau attendu, surtout dans les grandes villes où la demande des produits frais est importante, ce qui fait que pour certains produits, l'écart se creuse entre le temps de la production et le temps de la consommation, et entre les régions agricoles et les lieux de commercialisation. C'est le cas de produits comme l'ail, qui a suscité l'intervention des services du ministère pour faire face à l'excédent de production, qui a fait chuter les prix à des niveaux ne couvrant même pas les coûts de production.

Ce produit, courtisé par les foyers algériens, connaît des situations de pression intense tout au long de l'année, puisque ses prix connaissent des fluctuations, ce qui fait monter la barre des prix à des sommets inégalés, comme c'était le cas avant 2 ans, quand ils ont grimpé à 2 000 DA/kg, avec l'enregistrement d'une forte pénurie sur le marché. De même que ce produit, atteint actuellement des niveaux bas, peu supportables par les producteurs, ces derniers qui affichent des craintes quant au ratage de la saison, en relation avec les pertes qu'ils vont subir si les autorités n'interviennent pas pour essayer de stabiliser les prix par des achats et des opérations de stockage d'envergure.

Ce qui est sûr, c'est que cette culture peut atteindre un niveau de stockage de la production de l'ordre de 8 000 tonnes l'année en cours, avec une augmentation de capacités de 110% par rapport à l'année passée 2018, ce qui permettrait aux 16 wilayas productrices concernées, de préserver la surface exploitée qui atteint 11 700 hectares. Cette filière agricole, qui a connu une expansion en investissements, n'a pu développer ses performances que grâce au jeu des prix, qui par leur augmentation vu la forte demande nationale, a encouragé les producteurs à mettre plus d'argent dans la production, et couvrir ainsi la consommation interne au pays, après des années de manque d'approvisionnement des marchés ce qui a poussé à recourir à l'importation pour faire face à la situation de pénurie.

Ce qui est sûr c'est que l'intervention publique, à l'image de ce qui est opéré comme réaction à la chute des prix dans cette filière, manque d'efficacité tant que les filières agricoles qui connaissent des excédents de production à la saison de récolte, sont multiples et touchent des produits de première nécessité et qui connaissent le même phénomène qui est d'aller de l'abondance à la pénurie au courant de la même année, ce qui fait flamber les prix hors saison de production. Des filières comme la tomate par exemple, connaissent des tensions qui perdurent toute l'année, et conservent des niveaux de prix élevés, ce qui représente une répercussion directe du manque de stratégie protégeant les producteurs, ce qui a nourri la baisse d'investissement et l'accentuation de la spéculation, baissant ainsi le pouvoir d'achat des consommateurs.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/lechiffr/public_html/templates/yoo_luna/html/com_k2/templates/default/item.php on line 276
Dernière modification le mercredi, 22 mai 2019 18:53

A LIRE AUSSI..

Des réussites malgré les entraves réglementaires

Pénétration des marchés extérieurs par les entreprises algériennes

Des réussites malgré les entraves réglementaires

Djellab fait le point

Ramadhan, permanence de l'Aïd et saison estivale

Djellab fait le point