L’Etat accompagne les jeunes entrepreneurs

Des locaux commerciaux mis à leurs dispositions

Par: 
Lu 184 fois

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, a donné, hier à Alger, le coup d’envoi officiel du lancement du programme d’affectation des locaux commerciaux appartenant aux OPGI et AADL, au profit des promoteurs Ansej, Cnac et Angem. 


Dans cette première phase, 8 754 locaux commerciaux, dont 8 080 (OPGI) et 6 745 (AADL)  feront l’objet d’une location et /ou location-vente au profit des promoteurs qui seront sélectionnés selon des critères bien définis et à des prix raisonnables.

Par Zahir R.

  1. Haddam, qui s’exprimait lors d’une cérémonie organisée à cet effet, en compagnie de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, a instruit les directeurs de l’emploi au niveau des 48 wilayas à l’accélération de l’opération d’attribution de locaux afin d’accompagner les jeunes promoteurs et répondre également à l’une des contraintes majeures rencontrées lors de leur parcours de création d’entreprise. 

Il a, en outre, expliqué que l’attribution de ces locaux commerciaux sous tutelle du secteur de l’Habitat souffrant de mévente, entre directement dans le plan du gouvernement visant à répondre efficacement et rapide aux préoccupations de nos jeunes dans le monde de l’entrepreneuriat, promouvoir la microentreprise qui est une source de richesse et de postes d’emploi et également la prise en charge de la catégorie des jeunes à travers le financement de leur projet, tout en les accompagnant dans sa réalisation.

  1. Haddam a rappelé que son département, chargé par le Premier ministre de piloter ce programme, a procédé, en date du 13 mai 2019, à l’installation du comité de suivi au niveau central, avec l’installation des 48 commissions de wilaya.

«Le comité de suivi au niveau central a élaboré des instruments de travail (règlement intérieur du comité de suivi et des commissions de wilaya) à l’effet de faciliter l’organisation et le fonctionnement de ces commissions afin de réaliser cette opération dans les meilleurs délais», a-t-il précisé.  Evoquant le processus d’évaluation des dispositifs Ansej et Cnac, le ministre du Travail a affirmé qu’après plusieurs rencontres avec les représentants de ces jeunes, «nous avons pu définir les points faibles de ces dispositifs et que des mesures seront dévoilées dans les prochains jours afin d’y remédier». 

Un cahier des charges a été élaboré par le comité de suivi en vue d’assurer une attribution transparente et équitable pour les demandeurs. Mme Ghania Eddalia, ministre de la Solidarité nationale, a affirmé dans ce cadre que des instructions fermes ont été données aux responsables locaux, notamment les walis afin de donner la priorité aux microentreprises  réussies. En outre, il est question d’accorder un quota de 30% aux femmes entrepreneures ayant bénéficié d’aides de l’Ansej, Cnac et Angem. 

Dans son allocution, elle a insisté pour sa part, sur la nécessité d’appliquer cette mesure dans le but d’encourager davantage la femme à accéder au monde de l’entrepreneuriat. La catégorie des personnes à besoins spécifiques n’a pas été épargnée.

Il a été décidé, ajoute la ministre, d’octroyer 10% du total de locaux commerciaux à cette couche de la société. D’ailleurs, un accord a été conclu, précise-t-elle, entre son département ministériel avec celui de l’habitat afin d’aménager des locaux et les rendre accessibles aux handicapés. Par ailleurs, Mme Ghania Eddalia a fait savoir que depuis le lancement du dispositif Angem en 2004, plus de 886 000 crédits ont été accordés à fin avril 2019, dont 63% sont des femmes, ayant contribué à la création de 1,3 million d’emplois.

Dernière modification le lundi, 08 juillet 2019 22:30
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..

l’Algérie sacrée championne d’Afrique pour la 2e fois

CAN-2019 / Algérie-Sénégal

l’Algérie sacrée championne d’Afrique pour la 2e fois

L'arbitre Gomes remplacé par le Camerounais Alioum Alioum

CAN-2019 / Algérie-Sénégal

L'arbitre Gomes remplacé par le Camerounais Alioum Alioum

Les pouvoirs publics en obligation de réformer toute l’économie

Déséquilibre financier du système de la sécurité sociale

Les pouvoirs publics en obligation de réformer toute l’économie

Saïd Djellab s’attaque aux fraudeurs

Filière céréalière

Saïd Djellab s’attaque aux fraudeurs