Le gouvernement prend ses dispositions
14 Juil 2019
Partager

Fermeture de 45 minoteries

Le gouvernement prend ses dispositions

Par: 
Lu 398 fois

Afin d’éviter toute éventuelle pénurie ou perturbation dans l’approvisionnement du marché, en matière de semoule, farine et autres produits agroalimentaires, suite à la décision de la fermeture de 45 minoteries, le gouvernement a élaboré un plan d’action à cet effet. Il a chargé le groupe public Agrodiv et ses filiales à l’augmentation de leur production  et pourvoir au déficit de l’offre qui pourrait induire l’arrêt de ces minoteries.


Par Zahir R.

«En application des décisions de la réunion du gouvernement du 10/07/2019 relatives à la fermeture de 45 minoteries dans le cadre de la réorganisation et l’assainissement de la filière céréale, Mme Djamila Tamazirt, ministre de l’Industrie et des Mines,  a présidé, samedi dernier, une réunion regroupant, les responsables du Groupe public, Agrodiv et de ses filiales pour établir un plan d’actions qui vise à pourvoir au déficit de l’offre que pourrait induire la fermeture des minoteries par les pouvoirs publics afin d’éviter toute probable rupture ou perturbation d’approvisionnement du marché», lit-on dans un communiqué parvenu hier à notre rédaction.

Ainsi, et après l’évaluation des capacités de production et de stockage des moulins relevant du Groupe Agrodiv, Mme Djamila Tamazirt a instruit les cadres du secteur à l’effet de mobiliser tous les moyens et de préparer la logistique nécessaire à l’effet de satisfaire la nouvelle demande du marché notamment dans les régions concernées par la mesure de fermeture de minoteries. 

Des décisions fermes ont été, en effet, données par la ministre aux responsables de son département afin de définir les quotas nécessaires pour 100% des capacités de ces moulins auprès de l’OAIC afin de satisfaire la demande  nationale. Cette nouvelle donne permettra, en outre, au groupe public en activité depuis 1962 avec l’enseigne SN Sempac, de consolider sa place sur le marché national avec les leaders nationaux de l’agroalimentaire et porter la dynamique de modernisation et d’innovation incontournable dans le cadre des projets actuels et futurs. Aujourd’hui, le Groupe Agrodiv poursuit sur sa lancée. Le groupe totalisant plus de 6 000 collaborateurs répartis sur l’ensemble du territoire national autour des 09 filiales créées, représente aujourd’hui près de 25% des parts de marché que les gérants comptent renforcer pour atteindre les 30% à l’horizon 2020. «Notre vision en qualité d’opérateur économique pour les années à venir est de fédérer les acteurs du secteur agro-industriel tant à l’amont qu’à l’aval de la chaîne de valeur, de renforcer les capacités de production des filiales et leur modernisation technologique et managériale,  et d’accélérer l’aboutissement des processus de certification des filiales déjà engagées», a affirmé le PDG du Groupe, Abeblaziz Khababa.



Il est à rappeler que la décision du gouvernement de fermer 45 minoteries, notamment pour «surfacturation» et «fausses déclarations», s’inscrit dans le cadre du combat à mener par le gouvernement pour préserver les réserves de change du pays et rationaliser les importations. Le 23 mai dernier, le gouvernement avait donné son accord à de nouvelles mesures visant la régulation des importations des céréales et du lait, deux produits qui totalisent plus de la moitié des importations alimentaires du pays, dans le cadre d’une démarche visant la préservation des réserves de change. L’Algérie a importé en 2018 pour 8,57 milliards (mds) de dollars de produits alimentaires (+1,6%), une facture tirée essentiellement par la hausse des importations des céréales. Les importations des céréales-semoule-farine a grimpé à 3,1 mds de dollars en 2018 (+11,55%) alors que celles des laits et produits laitiers ont légèrement reculé à 1,4 milliard de dollars (- 0,65%).

Dernière modification le dimanche, 14 juillet 2019 20:26
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..

Les citoyens continuent de réclamer le changement

27e vendredi du Hirak à Alger

Les citoyens continuent de réclamer le changement

Le Premier ministre met fin aux fonctions du directeur général de l'Onda

Après le concert endeuillé de Soolking

Le Premier ministre met fin aux fonctions du directeur général de l'Onda

Une nouvelle tarification de remboursement à l’étude

Pour assurer les équilibres financiers des Caisses de sécurité sociale

Une nouvelle tarification de remboursement à l’étude

La Banque mondiale tire la sonnette d'alarme

Pollution de l'eau

La Banque mondiale tire la sonnette d'alarme