«Les projets touristiques relèvent des prérogatives des walis»
13 Aoû 2019
Partager

Abdelkader Benmessaoud depuis Jijel

«Les projets touristiques relèvent des prérogatives des walis»

Par:  Chahinez Djahnine
Lu 92 fois

En visite d’inspection à la wilaya de Jijel, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a révélé que dans un proche délai, le ministère va terminer  l’élaboration des plans de planification des zones d’expansion touristiques (ZET) pour qu’ils soient adoptés dans le cadre d’un décret exécutif. 


Par Chahinez Djahnine 

Selon les explications du ministre, le dédit décret exécutif devra revoir et déterminer les frontières de chaque zone d’expansion touristiques. Dans cette optique, Abdelkader Benmessaoud a toutefois félicité cette décision de décentralisation relative à la réalisation de projets touristiques au niveau local, tout précisant les avancées réalisées dernièrement dans le secteur.       

Le ministre a instruit les opérateurs économiques à exploiter les potentiels et les différentes possibilités d’investissement des zones d’expansion touristique selon les perspectives du plan de planification des ZET, qui sera élaboré vers la fin du mois de septembre et signé par les  membres du gouvernement.

Le  représentant du gouvernement a affirmé que le projet de décret exécutif avait été soumis pour réexaminer les caractéristiques et les limites des zones d’expansion touristique existante   au niveau du territoire national. Par ailleurs, le ministre a annoncé que certaines zones d'expansion touristiques seront annulées, ce qui permettrait de régler les problèmes posés par les citoyens qui y vivent au niveau de ces zones en question et, partant, régler la problématique du foncier de quelques infrastructures publiques construites au niveau de ces zones d’expansion touristiques.   

Abdelkader Benmessaoud a précisé que les zones d'expansion touristiques avaient été exploitées dans certaines circonstances quand l'État était absent, notamment pendant la décennie noire, ce qui a obligé les citoyens à abandonner la campagne et les villages et à recourir à la construction de logements au niveau des ZET en question.

Le  ministre a précisé que l’Etat va adopter des solutions qui satisferont toutes les parties notamment les citoyens ayant investi dans les différentes ZET en construisant des espaces immobiliers, tout en écartant l’éventualité d’une démolition des bâtisses construites. En considérant que les assiettes foncières des ZET sont largement spacieuses pour abriter des nouveaux projets touristiques dans l’avenir, le ministre a expliqué que toutes les ZET seront aménagées pour abriter des projets attractifs.

Concernant le processus d’investissement touristique à l’échelle locale, le ministre a déclaré que toutes les décisions relatives au tourisme seront désormais entre les mains des walis ,en indiquant que le wali aura tous les prérogatives de prendre des décisions relatives à la réalisation de projets touristiques et au suivi dans le cadre de la décentralisation de la décision. Pour Abdelkader Benmessaoud,  «la décentralisation des décisions contribuera de manière significative à l'efficacité des projets mis en œuvre et à accompagner les investisseurs, tout en valorisant le rôle joué par les autorités locales». 

En rappelant que ces décisions devront permettre la concrétisation de divers projets touristiques, et la création d’une nouvelle dynamique, le ministre a noté que le rôle du ministère c’est  d’accompagner et de surveiller à distance.   

Toutefois, le ministre  a appelé les operateurs versés  dans le domaine touristique ayant  bénéficié des aides de la réduction des prix pour attirer le plus grand nombre de touristes et à donner à l’activité touristique une nouvelle ère pour la richesse et la valeur ajoutée et de l’emploi.

Ces déclarations du ministre du Tourisme interviennent à un moment où beaucoup parlent de l’octroi de licences pour la mise en place de projets touristiques dans les zones d’expansion touristique, avant l’achèvement de l’approbation des plans de développement des zones d’expansion touristiques. En effet, ces investisseurs sont censés se voir accorder des projets par la loi, seulement après leur achèvement, et leur adoption. L’approbation du ministre doit attendre l’entrée en vigueur  du plan d’élaboration des ZET, après la consultation de l'Agence nationale pour le développement du tourisme, chargée de la protection et de la gestion de l'immobilier touristique, conformément au contenu de l'arrêté n° 08-04 du 1er septembre 2008, ainsi que de diverses lois financières.

Dernière modification le mardi, 13 août 2019 20:23

A LIRE AUSSI..