Sous-traitance industrielle

Le «Made in Algeria» au salon du Midest de Villepinte

Par: 
Lu 138 fois

Des produits de la sous-traitance industrielle «Made in Algeria» sont exposés au plus grand salon mondial dédié exclusivement à la sous-traitance industrielle, organisé à Villepinte, a-t-on constaté jeudi.

Le salon des savoir-faire en sous-traitance industrielle (Midest) fédère, rappelle-t-on, l'ensemble de l'écosystème depuis les startups jusqu'aux grands groupes industriels en passant par les offreurs de produits, solutions et équipements, les sous-traitants et les pôles de compétitivité et centres de recherche.

Une vingtaine d'entreprises algériennes (6 publiques et 14 privées) activant dans la sous-traitance industrielle participent à ce salon avec comme objectif principal : passer à l'internationale et faire connaître les produits industriels algériens dans les filières de la mécanique, l'électricité, l'électronique, du plastique, du caoutchouc et composites, de la métallurgie et les services liés.

Il faut rappeler, a expliqué Azziouz Laïb, directeur de la Bourse algérienne de la sous-traitance et de partenariat (Bastp), que la participation algérienne aux différentes éditions du Midest «est régulière», dans la mesure où le salon «s'inscrit en droite ligne des objectifs stratégiques» du ministère de l'Industrie et des Mines, notamment dans le cadre des différentes usines d'assemblage en Algérie de la filière automobile.

Le nouveau cahier des charges relatif au montage automobile, dont le décret exécutif a été publié au Journal officiel en décembre dernier, exige des constructeurs de promouvoir la sous-traitance industrielle, notamment en matière de pièces détachées, et de rechercher des partenaires techniques et technologiques pour une intégration forte des produits locaux.

La participation algérienne est soutenue financièrement à hauteur de 80% par l'Etat algérien, notamment pour ce qui concerne l'aspect logistique, la conception et l'aménagement du pavillon Algérie qui s'étend sur une superficie de 200 m2.

Le leitmotiv, des opérateurs algériens rencontrés par l’APS, est de montrer le savoir-faire algérien dans le domaine de la sous-traitance industrielle, rechercher un partenariat dans le cadre du développement industriel de l'Algérie et passer à l'exportation.

LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..

Incarcération du DG du Centre hospitalo-universitaire de Sétif

Pour dilapidation des deniers publics

Incarcération du DG du Centre hospitalo-universitaire de Sétif

L’activité hôtelière en chute libre

En raison de la crise politique en Algérie

L’activité hôtelière en chute libre

Vers l'adoption d'une nouvelle stratégie

Ecole supérieure de la sécurité sociale

Vers l'adoption d'une nouvelle stratégie

77 lettres d'intention déposées

Candidatures à la présidentielle du 4 juillet

77 lettres d'intention déposées