Sit-in des étudiants au niveau de la Grande-Poste à Alger

En soutien aux marches pacifiques des vendredis

Par:  N .Abbas
Lu 81 fois

Démonstration de force des étudiants  qui étaient en nombre important dès le matin dans les rues d’Alger,  plus exactement au niveau de la Grande-Poste. Ils étaient nombreux à organiser un sit-in voulu pacifique, leur mot d’ordre était de soutenir le Hirak populaire et  s’inscrire ainsi dans la continuité des grandes marches des vendredis qui voient des milliers de personnes déferler sur la capitale exigeant le départ du système, et ce, depuis le 22 février dernier

Les étudiants  étaient nombreux, ils sont venus des différentes universités de la capitale, scandant des slogans habituels, appelant à un changement profond du système, au respect de la Constitution ainsi que l’application des articles 7 et 8. Dès la circulation de l’information de la désignation de Bensalah en tant que président  intérimaire, la colère a pris le pas pour scander des slogans hostiles appelant ce dernier à dégager tout en mettant l’accent sur la nécessité de préserver le caractère pacifique de ces marches qui ,doivent se dérouler dans le calme et la sérénité . Ce sit-in a été, dès le départ, encadré par un dispositif sécuritaire  très important. Des escarmouches ont éclaté entre les forces de sécurité et les étudiants qui ont eu recours aux gaz lacrymogènes ainsi que les canons à eaux pour disperser la foule qui a tenté de se diriger vers l’APN et au Sénat. Le célèbre avocat Mustapha Bouchachi a insisté pour que les manifestations restent pacifiques et de ne pas provoquer des contacts directes avec les forces de l’ordre. Si tentatives, il y a, de perturber les manifestations nous devons rester, dit-il, il ne faudra pas répondre, nous devons rester pacifiques, a-t-il déclaré .

N .Abbas

Dernière modification le mardi, 09 avril 2019 20:44

A LIRE AUSSI..

Incarcération du DG du Centre hospitalo-universitaire de Sétif

Pour dilapidation des deniers publics

Incarcération du DG du Centre hospitalo-universitaire de Sétif

L’activité hôtelière en chute libre

En raison de la crise politique en Algérie

L’activité hôtelière en chute libre

Vers l'adoption d'une nouvelle stratégie

Ecole supérieure de la sécurité sociale

Vers l'adoption d'une nouvelle stratégie

77 lettres d'intention déposées

Candidatures à la présidentielle du 4 juillet

77 lettres d'intention déposées