LafargeHolcim Algérie

Cap sur l’exportation

Par: 
Lu 366 fois

LafargeHolcim Algérie réalisera deux nouvelles expéditions simultanées depuis le port d’Oran. La première opération concernera l’exportation de 15 000 tonnes de ciment gris en vrac de la cimenterie Lafarge Ciment Oggaz à destination de l’Afrique de l'Ouest.

Quant à la seconde opération, il s’agira de l’expédition combinée de 5 000 tonnes de clinker blanc, pour la première fois en Algérie et 25 000 tonnes de clinker gris de Lafarge Ciment Oggaz en direction du Cameroun. La réussite de cette première expédition ouvrira de nouvelles opportunités pour exporter notre ciment et clinker blancs en Afrique, a indiqué l’entreprise dans un communiqué.

Ces nouvelles opérations soulignent la pleine qualité de «nos clinkers et ciments qui prennent progressivement toute leur place sur le marché international». Cette opération, réalisée avec le soutien des autorités portuaires d’Oran, bénéficie du support commercial et logistique de LafargeHolcim Trading, une structure de classe mondiale, leader sur son marché, dédiée au commerce international, qui détient plus de 50% des échanges de clinker et ciment autour de la Méditerranée et de l'Afrique.

«Notre stratégie à l’export contribue à assurer les débouchés commerciaux de l’importante production nationale, avec un objectif d’exporter 2 millions de tonnes de ciments & clinkers en 2021. Au travers de nos opérations continues, LafargeHolcim Algérie témoigne de son engagement sans faille à contribuer à la diversification des revenus hors hydrocarbures», a conclu la même entreprise.

Dernière modification le dimanche, 12 mai 2019 18:40
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..

La nouvelle loi sur les hydrocarbures sera-t-elle reportée?

Investissements énergétiques en Algérie

La nouvelle loi sur les hydrocarbures sera-t-elle reportée?

Le pétrole repart à la hausse après ses plus fortes pertes de l’année 2019

Le marché connaît une grande agitation due à la pression américaine

Le pétrole repart à la hausse après ses plus fortes pertes de l’année 2019