«Nous réclamons une réponse immédiate à nos recours»
14 Mai 2019
Partager

Des souscripteurs AADL 2 en sit-in devant le ministère de l’Habitat

«Nous réclamons une réponse immédiate à nos recours»

Par:  Zahir R.
Lu 816 fois

Les souscripteurs AADL 2, n’ayant pas encore payé la première tranche et ceux qui attendent des réponses à leurs recours, pour divers motifs, déposés au niveau du ministère de l’Habitat depuis maintenant 6 ans, ont observé, hier à Alge, pour la énième fois un sit-in de protestation devant le siège de ce département ministériel.


Par Zahir R.

Venus des quatre coins du pays, ces souscripteurs se disent délaissés et marginalisés par les responsables du ministère de l’Habitat et également par l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement  (AADL).

«Nous avons déposé des recours au niveau du ministère de l’Habitat fin 2013 et début 2014, et aucune suite n’a été donnée à nos doléances à ce jour. C’est inadmissible», a indiqué Hamid un souscripteur venu de Blida. Un autre enchaîne : «On en a marre de ce bricolage, le ministre de l’Habitat doit assumer ses responsabilités et répondre à nos recours. Le logement est un droit consacré dans la Constitution».

D’autres souscripteurs ont reçu des notifications (dossier recevable) de la commission ministérielle chargée du traitement de recours, toutefois aucune autre information n’a été communiquée dans l’avancement des traitements de dossiers. Une femme d’Alger a témoigné sur ce point : « J’ai reçu un avis favorable de ladite commission, mais je n’ai pas encore reçu l’ordre de versement de la première tranche. Autrement dit je suis exclue !!!».

L’ex-ministre de l’Habitat, Abdelwahed Temmar, avait déclaré clairement que tous les souscripteurs ayant payé la première tranche auront leurs logements. Une déclaration qui a provoqué l’ire des souscripteurs en attente de recours. Selon les chiffres du ministère de l’Habitat, sur les 54 460 recours déposés par les souscripteurs au titre de la formule AADL 2013, 18 226 sont acceptés par  la commission ministérielle, 3 276 acceptés sous réserve, alors que plus de 15 000 sont en cours d’étude. La date de l’achèvement du traitement des devrait être durant le premier trimestre de cette année 2019.

Il est à noter, par ailleurs, qu’une liste de plus de 1 000 souscripteurs a été remise aux responsables de l’AADL, accompagnée d’une copie de lettre de doléances déposée en mars dernier. Les protestataires ne comptent pas s’arrêter là. La saisie de la justice n’est pas à écarter, et reste l’ultime recours afin de faire aboutir le traitement de dossiers dans les meilleurs délais.  

D’ailleurs, l’observation de nouvelles actions de protestation dans les prochains jours si les choses n’avancent pas n’est pas non plus à écarter.

Dernière modification le mardi, 14 mai 2019 18:48

A LIRE AUSSI..

Renault Scénic

Portrait

Renault Scénic

Les autorités veulent éviter les conditionnalités multilatérales

Recours à l’aide du FMI et de la Banque mondiale

Les autorités veulent éviter les conditionnalités multilatérales

Forte participation nationale à la 10e édition

Salon des énergies renouvelables d'Oran

Forte participation nationale à la 10e édition

Un gain annuel de 10 milliards de centimes

Application de la taxe sur la fortune

Un gain annuel de 10 milliards de centimes