Une première dans l'histoire de la médecine en Algérie
27 Mai 2019
Partager

Opérations de greffes à partir d’organes d’un cadavre  

Une première dans l'histoire de la médecine en Algérie

Par: 
Lu 267 fois

Animant avant-hier une conférence de presse, le directeur général du CHU de Constantine Kamel Benissad, a annoncé la réussite d’une première opération de prélèvement multi-orange     dans l’histoire de la médecine algérienne.


Par Chahinez Djahnine  

Ladite opération s’est déroulée dans la nuit du mercredi 22 au jeudi 23 mai en cours sur le corps d’un malade qui a fait état d’une mort encéphalique, lequel était pris en charge au service de réanimation médicale du CHU.

En  effet, il s’agit d’une première du genre dans l’histoire de la médecine en Algérie et un exploit réalisé par une équipe de médecins et une équipe paramédicale assistées par le professeur Boudehane Omar et le Dr Makhloufi.

Le  DG du CHU Benbadis de Constantine a expliqué que les trois organes prélevés ont été  transmis dans un temps imparti, à l’hôpital militaire Benbaâtouche de la nouvelle ville, à l’hôpital de Batna et à un hôpital d’Alger où les trois malades receveurs les attendaient. Il faut savoir aussi que les opérations de greffe se sont déroulées immédiatement après la réception  des organes et sous l’égide de l’Agence nationale des greffes, a fait savoir Kamel Benissad en ajoutant que les greffes respectives réalisées ont connu un succès et que l’état de santé des malades greffés commence à s’améliorer. Se réjouissant de la réussite de cette première en Algérie, le même responsable dira que c’était surtout une première opération de prélèvement  multi-organes à partir d’un malade décédé et une première greffe étatique exécutée à 100% par des Algériens.

Le  même interlocuteur a révélé que le premier problème rencontré dans cette intervention s’est situé d’abord au niveau  de la famille de donneur, en indiquant que depuis l’année 2002, on n’avait obtenu qu’un seul accord de prélèvement d’orange sur cadavre par la famille du défunt.  

Dernière modification le lundi, 27 mai 2019 18:52
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..

La Chine alimente l’essentiel du déficit commercial de l’Algérie

L’effet attendu de la compression des importations anéanti par la faiblesse des exportations

La Chine alimente l’essentiel du déficit commercial de l’Algérie

La  FAO accompagnera financièrement l’Algérie

Stratégie nationale de la mécanisation 

La FAO accompagnera financièrement l’Algérie