Le MSP en attente du verdict de son conseil de la Choura
04 Sep 2019
Partager

Election présidentielle

Le MSP en attente du verdict de son conseil de la Choura

Par:  Réda Hadi
Lu 1044 fois

A l'issue de la réunion de son bureau exécutif national présidée par Abderazak Makri, Le MSP se prononcera à propos de la prochaine présidentielle lors de la réunion du Majlis Echouri. Dans un communiqué, le MSP  annonce que «son Conseil de la Choura était le seul habilité à se prononcer sur la participation ou non à l'élection présidentielle, après convocation du corps électoral ». 


Par Réda Hadi

Cependant, et de l’avis de beaucoup d’observateurs, il ne fait aucun doute que la formation du défunt Cheikh Nahnah prendra part au prochain scrutin. 

S’agissant des élections, les positions du MSP ont de tous temps été pour un large consensus selon ses dirigeants. Des élus de ce parti, affirment que « le MSP ne veut pas appliquer la politique de la chaise vide ou de la fuite en avant ». 

De plus, tous les dirigeants de ce parti s’accordent à dire que « la constitutionalité de la vie politique est essentielle dans un état de droit ».  Néanmoins, « la véritable transition démocratique ne saurait se faire que par une véritable volonté politique avant les instances, les textes de loi et les procédures officielles qui peuvent être piétinés ou malmenés»  peut on lire encore sur le communique.

S’agissant de la nouvelle proposition de la présidentielle, tout porte à croire que la participation de ce parti sera entérinée par le conseil de la choura. Les enchères politiques que semble nourrir le parti de Makri témoignent des intentions participatives de ce parti qui a fait les beaux jours de l’alliance présidentielle. Le même communiqué insiste sur   « les craintes » éprouvées par le MSP tant sur le plan « des libertés et de la démocratie notamment le contrôle des médias et les restrictions imposées pour la création d'associations et de partis ». Cela incite d’ailleurs à une participation afin de parer à toutes éventualités, soutiennent certains élus. 

Dans cet ordre d’idée le MSP se dit en faveur de la lutte contre la corruption. Des députés affirment œuvrer en ce sens, pour éradiquer totalement ce fléau. «La réussite de cette mission repose sur la restitution des fonds tout en barrant définitivement la voie au retour de l'oligarchie», affirme ledit communiqué. « L'édification d'institutions légales et crédibles est à même d'assurer la lutte contre la corruption par l'efficacité et la justice», souligne-t-on.





Dernière modification le mercredi, 04 septembre 2019 21:13

A LIRE AUSSI..

Le gouvernement veut effacer les erreurs dues à la création monétaire

Le financement non conventionnel considéré comme un danger pour le pays

Le gouvernement veut effacer les erreurs dues à la création monétaire

Loukal : «Pas d’impact sur le citoyen»

Révision à la hausse de la TVA dans le PLF 2020 

Loukal : «Pas d’impact sur le citoyen»

Une feuille de route sera lancée début octobre

Economie circulaire 

Une feuille de route sera lancée début octobre

Abdelaziz Belaïd annonce sa candidature depuis Tamanrasset

Présidentielle du 12 décembre

Abdelaziz Belaïd annonce sa candidature depuis Tamanrasset