Les enjeux stratégiques pour l’économie et l’entreprise en débat
04 Oct 2019
Partager

Université d’été du FCE

Les enjeux stratégiques pour l’économie et l’entreprise en débat

Par: 
Lu 219 fois

L’université d’été du Forum des chefs d’entreprise (FCE) est devenue un événement économique majeur de la communauté d’affaires algérienne de par sa notoriété médiatique et surtout la qualité des débats et des échanges. Le FCE a toujours associé la communauté universitaire et celle de l’expertise en général à cet événement, ce qui a rehaussé son prestige. Dans cette même démarche de partenariat avec le monde universitaire, l’université d’été, prévue ce lundi 7 octobre, sera organisée à l’Ecole nationale supérieure de l’information. Pour l’édition 2019, le comité d’organisation propose un programme alternant entre les enjeux stratégiques pour l’économie et l’entreprise en particulier et les questions liées à l’actualité immédiate et les défis qu’elle impose aux entreprises algériennes. 

Le principal défi auquel est confrontée l’économie algérienne est celui de sa compétitivité. La construction de cette dernière «n’est ni l’affaire d’une entreprise ou d’un secteur ou même d’une quelconque institution, mais l’affaire de toute la nation».  Dans le monde des affaires, le FCE a pris conscience de cet enjeu et l’a inscrit dans une action collective et concerté ; il en a fait même son crédo autour d’un slogan, «Ensemble». Aussi, au FCE, on estime que la construction des avantages compétitifs s’inscrit dans une démarche à la fois prospective pour les industries de l’avenir, où l’Algérie ne doit pas rater son émergence parce qu’elle peut partir, plus ou moins au même moment que tous les autres compétiteurs (économie numérique, économie de l’immatériel et de façon générale l’économie de la connaissance). La démarche s’inscrit aussi dans un pragmatisme pour mettre à niveau les secteurs traditionnels dans une perspective organisationnelle autour d’écosystèmes bien articulés autour de chaînes de valeur et de complémentarité inter et intra-filières. La volonté du FCE d’aller dans un ensemble de rupture et de reconstruction appelle à une cohésion de tous les acteurs dans la définition des objectifs dans les formes d’organisation des écosystèmes coopératifs impliquant à la fois les entreprises et les autres acteurs, en particulier le monde universitaire et celui de la recherche.  «L’organisation de l’université d’été dans l’enceinte d’un établissement d’enseignement supérieur est l’expression de la volonté du FCE d’amorcer des relations avec l’enseignement et la recherche pour une coopération durable et bénéfique pour toutes les parties et, in fine, pour toute l’économie nationale», lit-on dans un communiqué du FCE. 

La communauté des affaires, incarnée par le FCE, est diversifiée par ses activités, ses territoires, ses trajectoires et ses récits historiques, mais unie sur ses responsabilités sociales et sociétales et ses valeurs éthiques en affaires. Pour concrétiser ce qui précède, le comité d’organisation propose un programme pour cette université d’été qui exprimera la volonté affichée du FCE et amorcera de nouvelles relations partenariales avec les institutions et les organismes qui partagent son ambition et celle de l’Algérie. Ainsi, le programme comportera des conférences, des panels de discussion, des tables rondes et des témoignages d’acteurs majeurs du monde des affaires et des experts. 

Z.R.

Dernière modification le vendredi, 04 octobre 2019 20:52
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..

Les compagnies internationales préfèrent investir dans le schiste

L’exploration pétrolière en chute historique dans le monde

Les compagnies internationales préfèrent investir dans le schiste

Résiliation de plus de 500 actes de concession

Investissement à Constantine et Annaba  

Résiliation de plus de 500 actes de concession

Clôture de l’opération

Révision du fichier électoral 

Clôture de l’opération