Le clonage a échoué...

Par:  Chafika Larbaoui
Lu 647 fois

Après presque un mois de protestations populaires et après avoir tenté tous les moyens de dialogue avec le système afin que ce dernier revoit son attitude envers les aspirations du peuple .le président Bouteflika a décidé de tendre la main à son peuple en lui offrant une possibilité de transition pacifique pour aller vers un nouvel Etat algérien basé sur les principes de l’échange et de dialogue. Cette initiative jugée par certains comme une ruse pour encore placer des personnes qui sont déjà au sein du même pouvoir; d’autres qualifient la même initiative comme étant une dernière chance pour les deux parties, peuple et pouvoir, afin de signer un traité de paix et de réconciliation, permettant d’avancer dans un chemin de changement graduel menant le pays vers des solutions paisibles pour le système en place ainsi que le peuple.

La classe politique adoptant discrètement la révolte du peuple, trouve que les décideurs du pays ne veulent pas lâcher et qu’ ils présentent une forme de clonage à leur existence sur la tête d’une nation qui leur refuse toute solution à part celle de leur départ définitif. Le peuple a donc décidé de renforcer sa masse ce vendredi et de ne pas accepter cette tentative d’avortement que veut exercer une main cachée du système afin de cloner les mêmes pratiques et la même façade politique, usées depuis la nuit des temps selon la majorité des citoyens sortant dans les marches durant les trois derniers vendredi.

L’Algérie aujourd’hui se montre prête à tous les sacrifices, juste pour concrétiser les espoirs d’une jeunesse souvent lésée, défavorisée a cause d’une malversation politique qui

lui a engendré un présent troublé et un avenir sans repères.

Aujourd’hui pris comme exemple de civisme et de maturité politique et sociale, le peuple algérien se trouve obligé de préserver cet acquis et refusera toute tentative de manipulation ou de récupération contre la volonté de toute une nation , qui espère recréer un nouveau régime à partir d’un besoin ancré dans la conception collective du peuple, ce dernier ayant déjà un tracé d’une république nouvelle, dont il rêve depuis une vingtaine d‘années.

Dernière modification le jeudi, 14 mars 2019 17:35

A LIRE AUSSI..

Les compagnies internationales préfèrent investir dans le schiste

L’exploration pétrolière en chute historique dans le monde

Les compagnies internationales préfèrent investir dans le schiste

Résiliation de plus de 500 actes de concession

Investissement à Constantine et Annaba  

Résiliation de plus de 500 actes de concession

Clôture de l’opération

Révision du fichier électoral 

Clôture de l’opération