Nissan

La firme réduit à son tour sa production en Chine

Par: 
Lu 196 fois

Nissan va produire 30 000 voitures de moins que prévu dans les mois à venir en Chine, alors que la demande marque le pas sur le premier marché automobile mondial, a rapporté vendredi à Reuters une source au fait de la situation.

Après Ford et Hyundai Motor, le constructeur japonais va réduire à son tour sa production dans le pays où le ralentissement de la croissance économique et les tensions commerciales avec les Etats-Unis ont pesé sur les ventes de voitures ces derniers mois.
Le partenaire de Renault veut réduire sa production en Chine de 30 000 unités sur la période décembre-février par rapport à ses prévisions initiales, a indiqué la source.

Le groupe nippon avait produit près de 400 000 voitures en Chine sur les trois mois à fin février 2019. Cette période couvre les deux premiers mois de l’année durant lesquelles les ventes ralentissent généralement en raison des fêtes du Nouvel an chinois.
Une porte-parole de Nissan à Pékin n’a pas souhaité commenter ces informations.

La Chine est le deuxième marché de Nissan et représente quelque 25% de ses ventes annuelles mondiales. Le groupe y a écoulé 1,5 million de voitures en 2018 et avait dit plus tôt dans l’année vouloir les porter à 2,6 millions d’ici 2022.

Les ventes de Nissan en Chine ont progressé de 3,9% entre janvier et novembre, contre une hausse de 12% sur la même période 2018.

Ce ralentissement sur le premier marché automobile mondial intervient alors que Nissan est aux prises avec l’affaire Carlos Ghosn, son ex-président accusé de malversations financières et détenu au Japon depuis plus d’un mois.

Si Carlos Ghosn a été évincé de la présidence de Nissan dans la foulée de son arrestation, il est toujours PDG de Renault et de l’alliance Renault-Nissan.

Dernière modification le lundi, 01 avril 2019 00:39
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..

l’Algérie sacrée championne d’Afrique pour la 2e fois

CAN-2019 / Algérie-Sénégal

l’Algérie sacrée championne d’Afrique pour la 2e fois

L'arbitre Gomes remplacé par le Camerounais Alioum Alioum

CAN-2019 / Algérie-Sénégal

L'arbitre Gomes remplacé par le Camerounais Alioum Alioum

Les pouvoirs publics en obligation de réformer toute l’économie

Déséquilibre financier du système de la sécurité sociale

Les pouvoirs publics en obligation de réformer toute l’économie

Saïd Djellab s’attaque aux fraudeurs

Filière céréalière

Saïd Djellab s’attaque aux fraudeurs