Imprimer cette page
Volkswagen t-cross 1.0 tsi 115 carat
05 Avr 2019
Partager

Essai

Volkswagen t-cross 1.0 tsi 115 carat

Par: 
Lu 542 fois

Des lacunes d'équipement étranges

Nous sommes aujourd'hui à bord du VW T-Cross. C'est le plus petit des SUV de Volkswagen, avec au-dessus de lui le T-Roc, le Tiguan, le Tiguan Allspace et le Touareg. Sous le capot du T-Cross, au lancement il y a 2 moteurs essence et un diesel, en l'occurrence un petit 1 litre 3 cylindres de 95 ou 115 ch, qui sera suivi peu de temps après par un 1,6 TDi de 95 ch. En fin d'année, la gamme sera complétée par un 1.5 TSI de 150 ch qui sera pour sa part uniquement en boîte DSG. La grande qualité du T-Cross, c'est sa modularité avec notamment un banquette coulissante (sur 14 cm) à l'arrière, un dossier de siège passager avant rabattable (sur les versions haut de gamme), et globalement un rapport encombrement/habitabilité très favorable. On retrouve ici la finition d'une Polo, c'est-à-dire pas forcément ce qu'il y a de mieux chez Volkswagen avec beaucoup de plastiques durs, parfois brillants. C'est regrettable car l'assemblage quant à lui est très correct et l'équipement plutôt complet. La version Carat haut de gamme est bien équipée surtout en sécurité avec des éléments ici en série et souvent en option chez d'autres constructeurs. En revanche, il est curieux sur cette version Carat de ne pas avoir de miroir de courtoisie éclairé, pas de poignée de maintien, pas de toit ouvrant en option, ni de sellerie cuir. Etrange, surtout dans la stratégie de VW qui est généralement de proposer un maximum d'options.

une boîte de vitesses loin du compte

Sous le capot du T-Cross, au lancement il y a 2 moteurs essence et un diesel, en l'occurrence un petit 1 litre 3 cylindres de 95 ou 115 ch, qui sera suivi peu de temps après par un 1,6 TDi de 95 ch. En fin d'année, la gamme sera complétée par un 1.5 TSI de 150 ch qui sera pour sa part uniquement en boîte DSG. Sur la route, le T-Cross est un véhicule sans surprise : on retrouve un excellent moteur, surtout dans cette version 115 ch, parfois même un peu trop vigoureuse pour le châssis puisqu'on peut constater quelques pertes de motricité. En fait, la boîte est le maillon faible de ce véhicule, une boîte plutôt du niveau d'une Up que d'une Golf ou d'une Passat et qui pourra déranger, notamment avec un guidage pas très précis, des verrouillages qui manquent de netteté, et aussi une boîte qui craque facilement quand on engage la marche arrière.

LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances