Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/lechiffr/public_html/components/com_k2/models/item.php on line 877

Saïd Bekhti, DG du complexe de thalassothérapie de Sidi-Fredj

«La satisfaction de nos clients est notre priorité»

Par: 
Lu 682 fois

Dans cet entretien, le directeur général du complexe thalassothérapie de Sidi-Fredj, Saïd Bekhti, a justifié les raisons des travaux de rénovation et de modernisation effectués, visant à répondre aux exigences des clients d’une part et être également compétitifs dans ce domaine d’autre part, tout en sachant que la démarche de l’Algérie s’oriente vers la diversification de son économie. D’ailleurs, parmi les ambitions de ce centre figurent la satisfaction de la demande locale et pour attirer également de touristes étrangers, sources dans l’attraction de devises au Trésor public.  L’équipe dirigeante du complexe table sur 150 000 clients /an. A cet effet, une vaste opération de formation du personnel est en cours, dans une perspective d’améliorer la qualité de service et prestations.


«Le Chiffre d'affaires » : Une vaste opération de rénovation, de modernisation et d’extension est en cours d’exécution, pouvez-vous nous donner un aperçu sur l’avancement des travaux ?

Saïd Bekhti : Comme vous le savez, le centre de thalassothérapie n’a connu aucune opération de réhabilitation depuis son inauguration en 1981. En 2011, le gouvernement avait décidé l’engagement d’un programme de réhabilitation de tous les complexes touristiques et hôtels. Un budget de 70 milliards de DA a été mobilisé par les pouvoirs publics pour la rénovation de 67 hôtels et complexes. Notre complexe a été concerné pour cette opération. Un bureau d’étude algéro-italien a été retenu pour le suivi des travaux, alors que l’exécution a été confiée à une société chinoise. Après cette procédure, les travaux de réalisation ont débuté le 1er avril 2016, à l’heure où je vous parle, les travaux dépassent les 98%. La réouverture officielle du complexe s’effectuera après la fin du mois de Ramadhan. Outre la rénovation du complexe,  un nouvel hôtel de 33 chambres a été également réalisé, entrant dans le cadre de la modernisation et extension du complexe touristique.

Pouvez-vous nous donner le budget alloué à ce projet et le matériel utilisé dans cette opération de rénovation ?

Le groupe touristique hôtelier et thermal (HTT) a bénéficié d’un budget global de 70 milliards de DA. Vu que la somme allouée à notre complexe était insuffisante, on a été contraint de chercher de nouvelles ressources financières. Après avoir soumis notre projet à la banque, nous avons réussi à décrocher un crédit bancaire complémentaire d’une durée de remboursement de 7 ans, à un taux bonifié. Concernant les matériaux de construction et équipements utilisés, nous avons opté pour le «made in bladi», hormis le matériel médical ultrasophistiqué qui a été ramené de l’Allemagne.

Des investissements colossaux ont été consentis pour la concrétisation la modernisation de votre complexe. Quelle est votre stratégie commerciale pour rentabiliser vos investissements et rembourser également vos crédits ?

Le centre thalasso de Sidi-Fredj est unique en Algérie. Nous avons une forte demande. Nous comptons la réception de près de 350 pensionnaires avec hébergement quotidiennement, notamment les gens qui viennent de l’intérieur du pays. A cela s’ajoute,  le ralliement de près de 100 personnes venant de la capitale et ses environs. Autrement dit, on aura comme 450 visiteurs/j très prochainement. Nous tablons sur 150 000 clients annuellement. Pour ce faire, des formules étudiées et diversifiées seront mises à la disposition de nos clients. On reçoit généralement de personnes munies de prises en charge sous la forme de conventions signées avec les Caisses de sécurité sociale (Cnas et Casnos), dont la prise compte est assurée à 80% pour ces deux Caisses, le malade ne paie donc que 20%. Il y a également les formules des œuvres sociales, week-end et autres. Dans ce cadre, un matériel neuf et moderne sera mis à la disposition de nos clients afin de leur assurer un service de qualité. La satisfaction de nos clients est notre première priorité. En outre, une nouvelle stratégie de marketing sera adoptée, à travers l’utilisation des différents canaux de communication et nouvelles technologies.

Et les tarifs ?

Nos tarifs seront à la portée de tous les citoyens. Une pension complète, dont la réservation pour plus de 5 jours (4 soins, deux repas et un petit déjeuner) reviendrait à 15 000 DA. Comparativement aux prix pratiqués par les autres hôtels en Algérie, les nôtres sont raisonnables et concurrentiels. Sur ce point, je vous rappelle que nous sommes une entreprise économique et que c’est l’offre et la demande qui dicte la tarification.

Cette opération de réhabilitation et de modernisation du complexe est-elle accompagnée par la formation du personnel ? Ce dernier est d’ailleurs le maillon faible du secteur du tourisme en Algérie

Effectivement, durant cette période d’arrêt d’activité, nous avons pris au sérieux ce point, à travers la formation de nos employés dans les domaines de l’hôtellerie (restauration, accueil, hébergement) et également dans les spécialités médicales. Le complexe s’est engagé dans la formation de 120 employés dans l’hôtellerie et services. Le groupe HTT a signé une convention avec le Centre national de la formation pour la spécialisation dans le tourisme de 320 travailleurs.

Par ailleurs, dans le domaine de la santé, des discussions sont en cours avec l’université de Bordeaux (France), une ville leader dans les soins thermaux (eau de mer) pour la formation de notre personnel, en particulier les kinésithérapeutes. Une discipline inexistante chez nous en Algérie.    

Un dernier mot et votre message pour les clients du complexe de thalassothérapie ?

Tous les Algériens, sans aucune exception, sont les bienvenus chez nous. Un accueil chaleureux et un service de qualité vous attendent. Enfin, je saisis cette occasion pour appeler les visiteurs du complexe à la sauvegarde de ce centre qui appartient à nous tous. Soyez les bienvenus…  

Entretien réalisé  par Zahir Radji


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/lechiffr/public_html/templates/yoo_luna/html/com_k2/templates/default/item.php on line 276
Dernière modification le lundi, 20 mai 2019 18:56
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..

Des réussites malgré les entraves réglementaires

Pénétration des marchés extérieurs par les entreprises algériennes

Des réussites malgré les entraves réglementaires

Djellab fait le point

Ramadhan, permanence de l'Aïd et saison estivale

Djellab fait le point