Energie

La major pétrolière Chevron rachète Anakardo pour 33 milliards de dollars

Par:  Slimane Naila
Lu 217 fois

Vendredi, la major pétrolière américaine Chevron a mis le prix pour racheter sa compatriote Anakardo pour 33 milliards de dollars. Par cet acquis, elle renforce sa position dans le gaz liquéfié (GNL), et dans la région riche en pétrole du bassin permien. Cette transaction intervient à un moment où les prix de l’or noir connaissent un rebond qualitatif, et ce, après plusieurs années de baisse, qui ont entraîné une dégringolade des bénéfices et des investissements des majors  pétrolières à travers le monde. Cette transaction est qualifiée comme étant la plus importante dans le secteur du pétrolier depuis le rachat en 2015, pour la rondelette somme de 61 milliards de dollars de BG Group par Royal Dutch Shell. LE mariage Chevron- Anakardo traduit le double pari du premier d’investir massivement dans le nouvel eldorado du secteur, la région du bassin permien qui s’étend de l’ouest du Texas au sud-est du nouveau Mexique. Cette zone, qui abrite les principales réserves américaines, est devenue le champ le plus prolifique au monde devant le bassin saoudien Ghaouar avec des extractions de 4,1 millions de barils par jour. Chevron, qui  investit abondamment dans les sites australiens de GNL, de Gorgon et Wheatstone, choisit également de miser sur le gaz naturel devenu une des ressources les plus prisées par les majors au moment où la lutte contre le changement climatique a rendu les énergies fossiles indésirables.

Pour le PDG d’Anakardo, Al Walker, ce regroupement stratégique formerait une société plus forte et meilleure avec des actifs, du personnel et des opportunités d’envergure mondiale. Anakardo, le plus grand producteur de brut parmi les partenaires de Sonatrach, a souhaité en mars dernier reconduire ses contrats de production en Algérie et y renforcer son activité. Le groupe, qui produit près de 260 000 barils/jour en Algérie, avait demandé l’extension de tous ses contrats d’exploitation d’hydrocarbures, a rapporté l’APS. Le premier contrat portant sur l’exploitation du champ Hassi Berkine, où Anakardo exploite les blocs 404 et 208, arrive à échéance en 2023. Ce groupe exploite également en partenariat avec Sonatrach, le gisement El-Merk à Illizi, qui représente l’une des plus grandes découvertes de brut réalisées en Algérie avec des réserves estimées à 1,2 milliard de barils/jour.

Slimane Naila /Agences

A LIRE AUSSI..

L’été des cadeaux chez Brandt Mobile

Grande tombola estivale

L’été des cadeaux chez Brandt Mobile

«Nous voulons un dialogue global et responsable»

Abdallah Saad Djaballah au forum d’«El Wassat» 

«Nous voulons un dialogue global et responsable»