Karoui s’est invité dans le premier débat télévisé en tweetant
08 Sep 2019
Partager

Présidentielle en Tunisie

Karoui s’est invité dans le premier débat télévisé en tweetant

Par: 
Lu 187 fois

Concentrés, studieux: huit des 26 candidats à la présidentielle tunisienne ont exposé samedi leur credo lors de la première de trois soirées de débat télévisé, un événement très rare dans le monde arabe.

A huit jours du premier tour de scrutin, ce débat a été salué comme « historique » et comme « un moment de fierté » par des tunisiens rassemblés dans des cafés ou commentant l’émission en direct sur les réseaux sociaux.

Pendant deux heures et demie, debout derrière leurs pupitre, les postulants ont répondu à des questions tirées au sort et posées par deux journalistes modérateurs.

A l’origine, ils devaient être neuf, mais le candidat et homme d’affaires controversé Nabil Karoui était absent, emprisonné pour blanchiment d’argent depuis le 23 août. Il s’est cependant invité dans le débat en tweetant pendant la soirée.

« Ce soir on me prive de mon droit constitutionnel de m’exprimer face au peuple tunisien. Et ça ose parler d’élections démocratiques et transparentes en l’absence du principe élémentaire d’égalité des chances », a-t-il écrit.

Les autres candidats, Abir Moussi,  Abdelfattah Mourou, Mehdi Jomaa, Mohammed Abou, Abid Briki, Néji Jalloul, Moncef Marzouki et Amor Mansour  n’ont pas évoqué l’absent.

Sécurité, diplomatie, libertés publiques, questions économiques et sociales… L’éventail était large et chacun disposait de 90 secondes pour répondre, temps de parole impitoyablement ponctué par des bips lorsqu’ils menaçaient de déborder.

L’émission s’est achevée au bout de deux heures, et chacun a pu, pendant 99 secondes, présenter ses grandes lignes et son credo pour ses 100 premiers jours de présidence.

LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..

Le gouvernement veut effacer les erreurs dues à la création monétaire

Le financement non conventionnel considéré comme un danger pour le pays

Le gouvernement veut effacer les erreurs dues à la création monétaire

Loukal : «Pas d’impact sur le citoyen»

Révision à la hausse de la TVA dans le PLF 2020 

Loukal : «Pas d’impact sur le citoyen»

Une feuille de route sera lancée début octobre

Economie circulaire 

Une feuille de route sera lancée début octobre

Abdelaziz Belaïd annonce sa candidature depuis Tamanrasset

Présidentielle du 12 décembre

Abdelaziz Belaïd annonce sa candidature depuis Tamanrasset